Loyers des étudiants: l’UNEF dénonce un nouveau passage en force du CROUS

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Ce jeudi 18 avril, le CROUS de La Réunion devrait tenir son conseil d’administration. La hausse des tarifs du logement étudiant devrait être à l’ordre du jour de ce conseil. Ainsi, la direction du CROUS de La Réunion proposera des chambres de 16m2 pour 316 € à St-Pierre et à 340 € au Tampon.

Dans un communiqué relatif à ce conseil, l’UNEF Réunion indique que le CROUS de La Réunion préfère faire la poche aux étudiants précaires pour dégager des marges honteuses avec plus de 234 609.92 € d’excédent annuel en 2020. Elle condamne le fait que l’argent des étudiants précaires soit utilisé à des fins purement comptables dans un soi-disant service public où l’État se désengage au détriment des plus faibles.

Pour l’UNEF  l’application de ces tarifs serait une profonde rupture d’égalité entre les étudiants du SUD et ceux du NORD car le même type de logement est à 302 € à St-Denis. L’UNEF dénonce cette situation inadmissible où les étudiant.e.s du SUD, déjà pénalisé.e.s par le manque de logement, doivent payer plus cher que dans le NORD pour le même type de chambre.

Le logement est la première dépense dans le budget d’un.e étudiant.e, si les tarifs proposés par le CROUS sont adoptés, le message adressé aux étudiants de l’île sera le suivant : payez-vous moins à manger, n’ayez plus d’activité culturelle, ne vous prenez pas de mutuelle : c’est le prix du sacrifice pour équilibrer le CROUS de La Réunion !

Commentaires

commentaires