« Approche-Accroche » ou l’action qui permet l’insertion d’un jeune d’un quartier prioritaire de Saint-Pierre

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Connaissez-vous l’« Approche, Accroche » du contrat de ville de Saint-Pierre ?

Cette action se déroule sur le quartier de Basse-Terre, précisément à la maison de quartier. L’idée est de pouvoir créer une permanence, un point de rencontre. C’est aussi, comme son nom l’indique, approcher les jeunes sans emploi du quartier et les remobiliser vers un parcours d’insertion professionnelle.
Gilles TOPLAN, le porteur de ce projet, leur donne des informations et propose des rencontres individuelles.
A l’issue de plusieurs entretiens, ils peuvent envisager des perspectives d’avenir professionnel, définir les démarches à effectuer et il les oriente vers les partenaires de l’emploi/insertion.

Info pratique : tous les mardis et jeudis de 16h30 à 18h30

80 candidats, 5 retenus, 1 jeune du quartier de Basse-Terre

Grâce à Approche Accroche, 4 jeunes de Joli-Fond se sont positionnés sur l’offre d’emploi de poissonnier proposée par l’entreprise Vindémia.
C’est avec fierté que Jean-Yannick DOUANIER partage avec nous son parcours pour décrocher un contrat de professionnalisation en tant que poissonnier.
Depuis 6 ans qu’il a terminé le cursus scolaire il a pu travailler au sein de la CIVIS et aussi dans le bâtiment.
Pour autant il n’avait pas encore trouvé sa voie professionnelle.
Gilles TOPLAN, qui porte l’action Approche Accroche sur le quartier, lui donne l’information de l’offre d’emploi de poissonnier.

« Dès que j’ai eu connaissance de ce projet, j’ai lancé directement ma candidature. C’est un métier qui m’attire et c’était une réelle opportunité qui s’offrait à moi. Aussi, grâce à approche accroche, j’ai bénéficié d’un accompagnement individuel dans mes démarches pour l’emploi et pour mon installation en métropole » déclare le jeune homme.

A l’issue d’une réunion d’information avec les différents partenaires et d’un entretien individuel de sélection qui s’est déroulé au Pôle Emploi de St-Pierre, Jean-Yannick voit sa candidature retenue. Le 14 mars, il a pris l’avion pour Arcachon formation de poissonnier durant 2 mois et demi dans un centre spécialisé. L’objectif est d’acquérir toutes les techniques et les pratiques du métier. A son retour il devrait signer un contrat de professionnalisation de quelques mois avec Vindémia.

Pour conclure : « La volonté de réussir m’a aidé à décrocher ce poste et je suis heureux d’avoir trouvé ma profession».

Commentaires

commentaires