La Cathédrale de Paris n’était pas assurée, selon Le Monde

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Nombre de Réunionnais se sont posés cette question ce matin lorsqu’ils ont appris que la commission permanente de la Région Réunion avait voté à l’unanimité la décision de débloquer des fonds pour participer à la reconstruction de la cathédrale de Paris qui a été la proie d’un violent incident lundi soir. « Pourquoi utiliser des fonds publics, pourquoi ne pas faire fonctionner les assurances ? ». Ce sont des interrogations qu’on a pu entendre encore, pas plus tard que ce matin, sur nos ondes.

En lisant la presse nationale, on apprend en fait que la cathédrale Notre Dame de Paris n’était pas assurée. Ainsi, selon Le Monde, « l’Etat est son propre assureur pour les établissements religieux dont il est propriétaire ». C’est donc à lui que reviendra la charge de la reconstruction des parties abîmées de la cathédrale.

Notre Dame de Paris, comme toutes les cathédrales construites avant 1905, sont la propriété de l’Etat, qui en possède 83 sur les 93 existantes. Et selon le journal qui a interrogé un spécialiste des assurances, « être son propre assureur signife, dans la terminologie des assureurs, que l’on n’est pas assuré ». Article complet à découvrir sur le monde.fr.

Commentaires

commentaires