Tribune du Collectif Contre la Digue : « la digue de la démesure du pharaon Didier »

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Depuis sa « Pyramide», Monsieur Didier ROBERT semble se prendre pour un pharaon et joue dans la démesure la plus totale.

Sauf que sa pyramide à lui étant inversée, peut-être lui a-t-elle fait un peu (beaucoup) tourner la tête ?

Car il la veut coûte que coûte sa digue entre la Grande Chaloupe et la Possession!

N’écoutant que sa cour d’administratifs et ses experts payés à lui dire ce qu’il veut entendre.

Faisant fi des avis unanimement négatifs de toutes les instances scientifiques consultatives indépendantes.

Ah ça c’est sûr qu’il va laisser une sacrée empreinte notre pharaon local avec cet épouvantable et colossal amoncellement de roches et de béton à couler dans la mer !

Une digue de seulement 2,7km de long mais qui nécessite l’équivalent de 3 pyramides de Khéops en terme de matériaux à jeter à l’eau!

Une digue de seulement 2,7km de long mais qui va saccager plus de 640.000 m2 (!) de nos terres, de nos paysages naturels, donc plus de 64 hectares de zones naturelles (36 ha à Bois Blanc, 9 ha à Bellevue et 19 ha aux Lataniers).

Une digue de seulement 2,7km de long mais qui va sacrifier des centaines voire des milliers d’individus de dizaines d’espèces protégées (faune et flore), parfois en danger critique d’extinction, qu’aucune mesure compensatoire ne ramènera à la vie.

Une digue de seulement 2,7km de long qui lancera quotidiennement sur nos routes de l’ouest des milliers de rotations de ces énormes camions bennes (bien plus qu’aujourd’hui !), augmentant le risque routier pour des dizaines de milliers d’usagers.

Une digue de seulement 2,7km qui va mettre en danger la santé et la sécurité de milliers d’enfants accueillis dans les crèches, micro-crèches, assistantes maternelles, écoles maternelles, écoles élémentaires etc. situées à proximité des carrières dédiées.

Rien qu’à la Possession, ce sont près de 2000 enfants qui habitent ou sont accueillis quotidiennement dans les crèches, écoles et chez des assistantes maternelles à moins de 400m du site des Lataniers !

Une école élémentaire de près de 600 élèves est même située à 60 mètres seulement du lit de la Ravine des Lataniers où transiteront 600 camions chaque jour aux heures d’accueil des enfants !

Une digue de seulement 2,7km pour laquelle on va défricher, écrabouiller, creuser, casser, dénaturer, piller, écraser, abattre, anéantir, pulvériser, détruire…

Et avec notre argent !

Des centaines de millions d’euros pour bousiller notre terre, notre biodiversité, nos vies…

Il est où l’équilibre là ?

Il est où le véritable intérêt général ?

Cette digue est un projet destructeur complètement démesuré !

Un écocide totalement disproportionné pour 2,7 km de route !

Laisser faire, c’est être complice de cet écocide !

Un tronçon de seulement 2,7km qu’on pourrait pourtant finir autrement et pourquoi pas en viaduc comme les 80% du reste du linéaire déjà quasi finalisé, sans carrière de roches massives, sans saccage disproportionné de nos paysages, de notre biodiversité, sans mise en danger de nos enfants et de nos concitoyens en général.

Et vous ? Laisserez-vous faire ? Serez-vous complice de cet écocide?

Nous, « petits » militants du Collectif Contre la Digue, nous continuerons de faire face aux grandes puissances des lobbies, des multinationales et des politiques qui sacrifient ignoblement notre île et ses richesses sur l’autel de leurs propres intérêts.

Non à la digue et aux carrières qu’elle nécessite !

NOU LARG PA !

Stéphanie GIGAN

Porte Parole du Collectif Contre la Digue

Présidente de l’association Lataniers Nout Ker d’Vie

Commentaires

commentaires