Week-end de Pâques : 24 permis de conduire retirés

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Le bilan de lutte contre l’insécurité routière conduite par les 15 motocyclistes de l’EDSR de permanence en ce week-end prolongé de PAQUES a été dévoilé. 97 infractions, dont 80 génératrices d’accidents graves, ont été relevé :

– 24 permis de conduire retirés
– 22 conduites sous l’emprise de l’alcool dont 10 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg par litre d’air expiré).
– 14 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants;
– 28 excès de vitesse avec interception.
– 2 conduites sans permis ou avec permis annulé, suspendu.
– 6 défauts d’assurance;
– 4 infractions aux règles de priorité;
– 6 usages du téléphone en conduisant;
– 2 non-port de ceinture;

Sur toute l’île, au cours du week-end prolongé les gendarmes réunionnais ont mené de nombreuses opérations de contrôle qui ont permis de sécuriser les routes. Aucun accident grave n’a été constaté.

Saint Pierre : un automobiliste sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiant

A noter que de bonne heure dimanche matin de 05 à 08 heures les gendarmes de Saint Louis renforcés par ceux de l’Etang Salé, des motocyclistes de la Bmo de Rivière Saint Louis et d’un chien stupéfiant avec son maître de saint Paul ont contrôlé les automobilistes en provenance de Saint-Pierre. Le bilan est édifiant puisque 10 conduites sous empire alcool et 3 sous produits stupéfiants, deux défauts d’assurance et 1 de permis de conduire ont été relevés. La palme de l’inconscience revient à cet automobiliste qui cumule la conduite sous stupéfiant (COCAINE), non titulaire du permis et sans assurance. Son véhicule a été mis en fourrière. Il a également fait l’objet d’une procédure pour détention de produits stupéfiants.

Saint-Benoît : un conducteur alcoolisé sans permis ni assurance

Les gendarmes de la brigade de Saint Benoît sont eux intervenus sur un accident matériel de la circulation samedi après-midi. L’un des protagoniste, alcoolisé conduisait sans permis et sans assurance, le tout en récidive légale. A l’issue de sa garde à vue, il a été présenté devant le magistrat de permanence et écroué à la maison d’arrêt de Saint-Denis, dans l’attente de son procès.

Commentaires

commentaires