« Il n’y a pas de niveau de violence acceptable »

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Quartier-Latin. Une journée pour la non-violence éducative s’est déroulée hier à l’hôtel Gondwana. Les organisateurs espèrent sensibiliser les pouvoirs publics sur le sujet.

Commentaires

commentaires