Saint-Louis : un CPE condamné pour des agressions sexuelles

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Un CPE exerçant dans un lycée à Mayotte a été condamné à 20 mois de prison ferme, sans mandat de dépôt, pour des agressions sexuelles commises à La Réunion. Les faits se sont déroulés à Saint-Louis, entre 2004 et 2006, avant qu’il ne réussisse son concours pour exercer dans l’Éducation Nationale. Le Mahorais, père de huit enfants, a abusé de sa demi-soeur. Cette dernière a livré des exemples bien précis à la police. L’homme clame lui son innocence. Il a cependant changé de version plusieurs fois, quand les témoignages de la victime et de ses proches concordent.

Malgré les faits qui lui sont reprochés, le Mahorais n’a pas reçu d’interdiction de travailler avec des mineurs. La peine dont il a écopé est inscrite dans son casier judiciaire, que l’employeur consulte, mais cela n’empêche pas l’homme d’exercer à en tant que CPE.

Commentaires

commentaires