Amandine Ramaye, candidate aux élections municipales, se dit déçue par le choix de Daniel Parny

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

A la Plaine des Palmistes : les masques tombent

Le 09 avril dernier j’avais alerté la population en disant que cette dissidence entre le maire actuel et son 1er adjoint : « n’est en fait que la transposition à la Plaine des Palmistes d’une guerre entre deux leaders politiques. C’est pitoyable. Dans les semaines et mois à venir nous
saurons qui soutient qui, et cela nous permettra sûrement de mieux comprendre ce qui se cache derrière tout cela. En attendant, c’est La population de la Plaine qui est en train de subir la guerre entre deux « gros bonnets » qui mesurent leur force en vue de définir qui est le chef », à savoir une confrontation entre Michel Fontaine et Didier Robert, et cela se confirme.
En effet, ce mercredi 15 mai, Daniel PARNY a choisi son camp : celui d’Emmanuel Macron, celui d’En Marche en organisant dans le cadre des européennes, un rassemblement sur notre commune en présence du candidat du parti présidentiel.
Pour ma part, c’est une déception car en décidant de faire campagne pour Macron, il approuve de fait l’orientation politique du Président qui mène une politique féroce et de mépris contre les plus modestes, les plus pauvres. Et d’autre part, il n’a en fait pas compris le cri de révolte de la population et donc pas compris les attentes du peuple.
Des proches de Didier Robert, présents lors de ce meeting prouve que M. Parny sera bien le candidat du président de Région qui soutient activement la liste En Marche aux Européennes ce qui signifie qu’il veut donc transformer la Plaine des Palmistes en une ville En Marche en 2020.

Pour ma part, tout comme le député Jean Hugues RATENON en tant que résistant et Insoumis, je serai intransigeante contre ceux qui soutiennent ce gouvernement et donc agissent de fait contre la population.

Amandine RAMAYE

Candidate aux élections municipales,
Plaine des Palmistes

Commentaires

commentaires