Le député Mansour Kamardine réagit à la découverte d’un volcan sous-marin à 50km de Mayotte

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

14h10:

Député Mansour Kamardine

Communiqué du député Mansour Kamardine

Un phénomène unique au monde et des opportunités à saisir

Après un an de tremblements de terre d’origine inconnue, nous ne pouvons que nous féliciter que les récentes missions scientifiques apportent les premières explications de l’essaim de séisme vécu avec inquiétude par les habitants de Mayotte depuis un an (plus de 1800 séismes d’une magnitude supérieure à 3,5 – plus de 100 séisme de magnitude 5 à 5,8). L’observation, pour la première fois au monde, de la naissance d’un volcan sous-marin, situé à cinquante kilomètres de Mayotte, compte tenu de son caractère tout à fait unique, va conduire la communauté scientifique mondiale à se focaliser sur Mayotte et son environnement.

Le 101ème département français va donc sortir de l’oubli qui le caractérise en terme de recherche scientifique. C’est l’opportunité à saisir pour créer et développer à Mayotte des structures de recherche, y compris par la planification de la transformation du centre universitaire en université de pleine exercice auquel des centres de recherche dédiés pourraient être rattachés ou associés. Les missions scientifiques vont se poursuivre. J’appelle à leur amplification. Des missions d’évaluation de l’impact des phénomènes géologiques sur Mayotte et le cadre de vie de ses habitants vont débuter qui déboucheront probablement sur une modification des règles d’urbanisme.

C’est l’occasion à saisir pour que la sécurité civile à Mayotte rejoigne enfin les normes nationales en terme d’organisation et de fonctionnement, je pense notamment aux conditions d’exercice des sapeurs-pompiers, cheville ouvrière indispensable à la protection civile. Enfin, le renforcement prévisible des normes de construction est également l’occasion à saisir pour définir une politique de l’habitat et du logement conforme aux attentes de Mahorais, c’est-à-dire qui inclue des mesures d’accompagnement à la mise aux normes de l’habitat privé et d’accompagnement à l’accession à la propriété./.

Commentaires

commentaires