Concours de cuisine à Bras-Panon : le meilleur chef est Larissa Rajaonarivelo

0
Share Button

Ce dimanche 19 mai 2019 s’est déroulé le grand concours gastronomique des chefs dans le cadre du 50e anniversaire de la Foire Agricole de Bras-Panon sous l’égide de la Confrérie des Confituriers de la Réunion et de ma Confrérie : l’Ordre des Disciples des Escoffiers de l’Ocean Indien.
6 professionnels de la cuisine se sont ainsi affrontés lors de deux épreuves aux ingrédients imposés : un plat salé pour revisiter le traditionnel cari créole du canard à la vanille accompagné de 4 légumes « lontan », et un dessert avec de l’ananas , du gingembre et du chocolat.
Le niveau était particulièrement élevé cette année.
Deux jury les ont départagés : le jury technique et le jury dégustation 

Voici la liste des candidats :
Candidat 1 : Joey Atchama, chef de cuisine
Candidat 2: Tatiana Dauphin, actuellement en cours de création de son entreprise
Candidat 3 : Roman Dubourg, 2nd de cuisine
Candidat 4 : Johnny Benard, cuisinier à la cuisine centrale de Bras Panon
Candidat 5 : Larissa Rajaonarivelo, chef a domicile chez Jude Traiteur
Candidat 6 : Jeanne Gourdé, cuisinière






Les candidats se sont activés toute la matinée sur le plateau technique des Escoffier à Bras Panon sous la haute surveillance du jury technique : Franck Bayard, président du Jury
Patrick Moncet, maître du temps
Jofrane Dailly
Jean Hue
Pierre Barde
Paolo Bica
Et Yves Bouvier, président des Disciples d’Escoffier

La dégustation des plats salés débute sur plusieurs critères : l’originalité , les textures , le goût étc…

 

Au final : la victoire est revenue à Larissa Rajaonarivelo, chef à domicile  avec deux superbes réalisations que ce soit en salé ou en sucré.
Larissa a été très originale en présentant un plat salé en deux services : les quatre légumes « lontan » imposés cuits et laqués à la graisse de canard, avec différentes textures fondantes, ou craquantes, suivi d’un canard en 2 façons, sous cloche, le magret rôti, la cuisse fondante généreuse en vanille, le tout avec un goût fumé reconstitué avec des copeaux… intelligence, goût, tout y était. 



Côté dessert, quatre en 1, parfaitement exécuté ! Un sorte de rubicube de saveurs, avec une tarte à l’ananas sur son crumble, son moelleux au chocolat léger comme une plume et sa chantilly aromatisée, que dire de la jolie brunoise d’ananas d’abord crue, puis cuite servie aux douces saveurs de citronnelle, de menthe

Yves Bouvier, le dynamique président de l’ordre international des Disciples d’Escoffier Ocean Indien est très fier de la cuvée 2019 du concours des chefs

Les amateurs aussi ont fait leur concours

A noter qu’un deuxième concours a été mené en parallèle opposant des juniors et des amateurs non professionnels, qui ont pu montrer l’étendue de leur savoir faire en cuisine.

Le premier prix a été décerné à Erika Florineda qui a cuisiné un carry poulet à la patate douce, accompagné d’un sauté de chouchou et d un rougail tomates combava

2ème prix : Bernard Siriex qui a présenté un carry poulet manioc, daube manioc patate douce et chouchou, rougail tomates

3ème prix : Vivienne Dallery avec son carry poulet sur lit de manioc, daube chouchou et rougail tomates

Prix cou d’ker : Gilberte boyer

Commentaires

commentaires