(ATTENTION IMAGES CHOQUANTES)/Mayotte : le braconnage de tortue continue

0
Share Button

Sur leur page Facebook, la Gendarmerie de Mayotte a publié le communiqué suivant :

Dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 mai 2019, sur une plage de la commune de DZAOUDZI-LABATTOIR, des fonctionnaires du service départemental de l’agence française pour la biodiversité (AFB), en coordination avec la brigade nautique côtière (BNc) du commandement de la gendarmerie de Mayotte (COMGENDYT) ont interpellé en flagrance, deux individus, dans le cadre de la lutte contre le braconnage de tortue.

Vers 21h00, les deux mis en cause sont repérés sur une plage, par les agents de l’AFB, alors qu’ils sont en train de découper de la viande de tortues.
Les suspects tentent alors de s’enfuir, en prenant aussitôt la mer, à bord de deux pirogues, où ils ont chargé la viande des animaux massacrés, avant que les services engagés ne puissent les interpeller à terre.

La brigade nautique est aussitôt engagée et intercepte, quelques minutes plus tard, les deux embarcations, au niveau du dépôt d’hydrocarbures des Badamiers. Les deux braconniers sont immédiatement interpellés et placés en garde à vue. Le produit de ce braconnage est saisi.

Les suspects reconnaissent les faits qui leur sont reprochés. L’un des interpellés avait déjà fait l’objet d’une procédure pour braconnage. D’après les estimations de l’AFB, ce sont prés de 60 tortues qui ont déjà été mises à mort, pour le profit tiré de la vente illégale leur chair, depuis le début de l’année 2019, sur différentes plages de la Petite-Terre.

Présentés en comparution immédiate, le lundi 27 mai 2019, devant le TGI de MAMOUDZOU, ils ont été condamnés à 12 mois d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt pour le récidiviste et à 06 mois avec sursis et 180 heures de travaux d’intérêt général pour le second.

Cette action conduite à l’initiative de l’AFB, dans le cadre du plan de contrôle environnement-nature inter-service départemental, défini conjointement par le préfet de Mayotte et le procureur de la république prés le TGI de MAMOUDZOU, avec la mise à contribution du commandement de la gendarmerie de Mayotte, illustre la détermination des services de l’État, dans la lutte contre les diverses formes de braconnage et de trafic des espèces protégées et menacées.

Commentaires

commentaires