j’ai plein de CV sur mon bureau

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Accepter un emploi dégradé : Déclassement, baisse de salaire, conditions de travail dégradées, horaires atypiques, précarité.
Cette pression est à double détente : Plus les salariés privés d’emploi seront sous pression, plus les salariés en poste le seront aussi : Qui n’a jamais entendu son patron dire « tu peux partir si tu veux, j’ai plein de CV sur mon bureau de personnes prêtes à prendre ta place ».

Commentaires

commentaires