“Le Club des Parrains” en visite dans les locaux du CRIJ

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Dans le cadre de leur partenariat, le CRIJ Réunion a accueilli hier après-midi dans ses locaux à Saint-Denis, le « Club des Parrains », organisé par l’association NQT. L’occasion de célébrer le cinquième anniversaire de la présence de NQT dans les DOM, en compagnie des parrains et les marraines des structures partenaires, des financeurs et des organismes intéressés à découvrir les dispositifs d’accompagnement de NQT.

L’occasion d’afficher l’ambition commune du CRIJ Réunion et de l’association NQT pour l’information, l’accès aux droits et l’insertion durable des jeunes du territoire.

En réunissant les parrains et les marraines des structures partenaires, les financeurs et les organismes intéressés à découvrir les dispositifs d’accompagnement de NQT, l’association a souhaité célébrer le cinquième anniversaire de sa présence dans les DOM.
Cela a été également l’occasion d’effectuer un bilan de l’année 2018, mais surtout de valoriser les témoignages des parrains et marraines présents, qui ont contribué à l’insertion professionnelle des jeunes accompagnés par NQT. Un moment convivial qui a permis aux nouveaux partenaires de découvrir la démarche d’engagement citoyen bénévole constituée par l’outil parrainage, grâce aux enthousiastes retours d’expériences des parrains et marraines des jeunes.

A propos de NQT :
L’association NQT a pour objet d’accompagner vers l’emploi les jeunes diplômés Bac+3 et plus, issus des quartiers prioritaires ou de milieux sociaux défavorisés ou modestes. Elle met en œuvre des actions concrètes permettant de décliner en pratique le principe d’égalité des chances en donnant à tous, les mêmes opportunités d’accéder à un emploi dans la tradition d’excellence par le mérite. Depuis sa création en 2006, et grâce à un réseau de 930 partenaires et 9 840 parrains et marraines, l’association a suivi et accompagné 36 550 jeunes diplômés, dont 70 % ont d’ores et déjà été recrutés sur un emploi.

Commentaires

commentaires