« Glorye zanset’ nou » : une stèle à l’anse Bellay

0
Share Button

Sanctuarisé le 22 mai, grâce à la ténacité d’une poignée de riverains de L’Anse à L’Âne, le cimetière qui réunit sépultures amérindiennes et tombes d’esclaves sur la plage de l’anse Bellay, devient, enfin, un lieu de mémoire identifié.

Commentaires

commentaires