Les épreuves du brevet sont-elles trop difficiles ?

0
Share Button

Les épreuves écrites du diplôme national du brevet communes à tous les candidats auront lieu les jeudi 27 et vendredi 28 juin prochain. D’après une étude, réalisée par Cnesco (Conseil national d’évaluation du système scolaire) et commanditée par le ministère de l’Éducation nationale, moins d’un élève de troisième sur deux a la moyenne à l’examen en français, mathématiques, histoire-géographie-EMC et sciences. La plupart des candidats obtiennent donc ce premier diplôme grâce au contrôle continu.

Brevet : des épreuves trop difficiles ?

Cette étude a été menée en Île-de-France, où le taux de réussite aux écrits du diplôme national du brevet était de 42,8 % en 2017. Ce faible taux amène à se demander si les épreuves du brevet ne sont pas trop difficiles.

Pour certains enseignants, les consignes peuvent ne pas être adaptées au niveau des élèves de troisième. D’un autre côté, il y a également des enseignants, qui remontent les notes lors du contrôle continu.

Face à ce constat, il est important que les élèves travaillent régulièrement, tout au long de l’année. Et qu’à l’approche des épreuves terminales, ils entament un travail de préparation et de révisions.

 

Commentaires

commentaires