Juliana “Kafrine La Kour” M’Doihoma lance le mouvement citoyen SLR dan’ Ker (PHOTOS/VIDEOS)

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Juliana M’Doihoma n’est pas du genre à faire les choses discrètement. Pour cette raison, elle a choisi d’organiser une conférence de presse le 13 juillet, veille du 14 juillet, afin de présenter le mouvement citoyen qu’elle dirige, aux côtés de 11 autres membres fondateurs. Une trentaine de Saint-Louisiens ont répondu présents à la présentation, certains plutôt par curiosité, d’autres espérant trouver des réponses à leurs questions.

Nommée SLR dan’ Ker “Saint-Louis la Rivière dan’ ker”, cette association se présente comme une nouvelle force citoyenne pour apporter un nouveau souffle à la commune de Saint-Louis. En effet, Saint-Louis est souvent négligée et dévalorisée de part son passé politique, la situation économiques de ses habitants ou même sa situation géographique. Depuis de nombreuses années, les gens quittent cette ville pour aller s’installer ailleurs et n’y reviennent que très rarement.

Aujourd’hui, le mouvement citoyen SLR dan’ Ker veut changer les mentalités et rendre à Saint-Louis sa gloire d’antan.

Si on change Saint-Louis, on change la Réunion.

Bien que présents pour la plupart dans la vidéo de présentation du mouvement, les différentes membres de SLR dan’ Ker ont tenu à prendre la parole, détaillant tour à tour les différentes raisons de leur adhésion :

Le trésorier adjoint, Imran Hattea parle d’“un mouvement apolitique, le mouvement d’une majorité silencieuse, qui veut faire avancer les choses sur le long terme.”

Thibaud Chane Won Ming, doyen et vice-président, constate “une ville décadente” et voit en Juliana, “une femme fidèle à ses convictions, une femme qui veut redresser la ville” et surtout, une Kafrine la Kour (titre qu’elle revendique !) à la tête d’un mouvement citoyen.


Riaze Mohammod, administrateur et commerçant, est arrivé en ville en 2009, pour le travail. 10 ans plus tard, il y est toujours, car il a découvert “des gens qui ont le combat dans l’âme” et souhaite participer à ce combat pour améliorer sa ville.


Claudie Chan Wan, Saint-Louisienne pure souche, et très émue pendant son passage, pense “qu’il est temps pour Saint-Louis de dire STOP à l’ancien temps. Je crois qu’on peut bâtir un modèle qui va inspirer le changement pour toute la réunion […] et pour la génération future.”

Enfin, Didier Désiré, administrateur également, a fait la lecture du pacte de valeurs citoyennes dont il veillera au bon respect en tant que déontologue de l’association.

“Zot Fond’ker – Nout Projet”

Et la première mission de l’association sera de rassembler les doléances des Saint-Louisiens avec la campagne de mobilisation “Zot Fond’kèr – Nout Projet” :

Cependant, pendant toute cette présentation, une question nous brûlait les lèvres (et on n’était pas les seuls). Retrouvez donc en vidéo ci-dessous le résumé de sa réponse :

 

 

Commentaires

commentaires