La Possession : il s’introduit chez son ex et l’attend pour la passer à tabac

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Séparés depuis 6 mois d’avec son ancienne compagne, Willy Coisser n’en reste pas moins très jaloux. En janvier dernier, il avait déjà violenté la jeune femme, qui avait prévenu les gendarmes. A peine quelques mois plus tard, il recommence.

Dans la nuit du 8 au 9 juin, la victime est sortie de son domicile à la Possession, lorsque Willy Coisser s’y introduit. Ne la trouvant pas, il l’attend jusqu’au petit matin et l’agresse directement. Coups de poings, coups de pieds, la scène est d’une violence horrible et se passe sous les yeux d’une petite fille de 2 ans. Après 5 minutes de torture, la victime réussit à s’échapper et court se réfugier chez sa voisine. L’agresseur qui alors les lieux mais menace de revenir armé d’un fusil si quelqu’un le dénonce à la police.

Un mois plus tard, Willy se retrouve malgré tout dans le box des accusés. La victime, qui a subi 15 jours d’ITT, a déposé plainte et le domicile du prévenu a été fouillé : zamal, cachets et munitions font partie du butin trouvé par les policiers. Il encourt trois ans de réclusion dont une année avec sursis.

Le juge tranchera finalement en faveur de deux années de prison, dont une de sursis et mise à l’épreuve.