Audition d’orgue avec Thierry Grondin le 14 août à St Joseph

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Une audition d’orgue se déroulera le 14 août prochain à l’Eglise de Vincendo à 18h3 en présence de Thierry Grondin, qui a étudié cet instrument depuis l’âge de 12 ans, auprès du Frère Florent (frère des écoles chrétiennes), puis avec Mme Walter. Il tient les claviers de l’orgue électronique de l’église de Saint-Pierre dès l’âge de seize ans.

Originaire de l’île de La Réunion, Thierry entre au conservatoire national de région de Bordeaux dans la classe de Francis Chapelet en 1993, où il travaille le répertoire et l’improvisation. Il étudie aussi, conjointement avec Christian Mouyen (assistant de Fr. Chapelet). Il étudie également le piano, le clavecin, la formation musicale et l’harmonie.

De 1996 à 2000 il poursuit ses études d’orgue auprès de François Espinasse au CNR de Bordeaux où il obtient ses diplômes avec mention. En 1998 il dirige une session de musique liturgique à l’ile de La Réunion. En 1999 et 2000 il donne des cours d’orgue lors de sessions musicales. De 1994 à 2014, il a enseigné dans de nombreuses écoles de musique.Il a été étudiant à la faculté de musicologie de Bordeaux et Paris Sorbonne.Organiste titulaire de Ste-Clotilde du Bouscat de 1994 à 1999 et de St-Bruno de Bordeaux depuis 2000.

De 2004 à 2005 il a été organiste de chœur à la cathédrale Saint-André de Bordeaux.

Il a donné des concerts d’orgue avec diverses formations (trompette, flûte et chœur) ainsi qu’en soliste à La Réunion et en métropole.Il est à l’origine de la restauration des grandes orgues Wenner de St-Bruno ainsi que des saisons musicales depuis la restauration de son instrument, et président de l’association, les amis des grandes orgues Wenner de St-Bruno de Bordeaux.Il est à l’origine du classement aux titres des monuments historiques, de l’orgue Aristide Cavaillé-Coll, de Charles Gounod.Enfin, il est professeur de musique depuis 1999 en institut spécialisé et musicothérapeute depuis 2005.

 

Commentaires

commentaires