Un contrat local de lutte contre les violences sexistes et sexuelles de l’arrondissement Est

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Chaque jour, de tristes faits de violences conjugales surviennent sur notre île. La semaine dernière, on vous rapportait qu’un femme enceinte de 9 mois s’est fait tabasser par le papa de son futur enfant. Pour les pouvoirs publics, prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes est une préoccupation, c’est pourquoi plusieurs acteurs se sont réunis pour préparer le futur contrat local de lutte contre les violences conjugales, sexistes et sexuelles de l’arrondissement Est.

Étaient présents le 8 août dernier pour échanger sur le sujet, la sous-préfète de Saint-Benoit, les municipalités de l’Est et plus de 50 partenaires, dont le Procureur de la République, le Conseil régional, le Conseil départemental, l’ARS, la CAF, les services de l’Etat, les bailleurs sociaux et associations d’aide aux victimes.

L’objectif du contrat local est de formaliser l’engagement de l’ensemble des acteurs de l’Est pour :
– Lutter contre les différentes formes de violences faîtes aux femmes ;
– Établir une stratégie de lutte adaptée au contexte territorial ;
– Détecter le plus en amont les femmes victimes et apporter une prise en charge pluridisciplinaire et continue ;
– Renforcer le maillage entre les acteurs présents sur le territoire.

Commentaires

commentaires