CASUD : inauguration du chantier de forage de Takamaka

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

C’est sur un site pluvieux que se sont donnés rendez-vous les différents acteurs de l’inauguration du chantier de forage de reconnaissance à usage d’eau potable de Takamaka ce jeudi 22 août 2019.

En présence de Madame Isabelle GROSSET-PARIS représentante du Président de la CASUD, André THIEN AH KOON, du Maire de Saint-Philippe, Olivier RIVIERE, Vice-président de la CASUD, Madame Audrey SERVAT, Secrétaire Général de la Sous-préfecture de Saint-Pierre (représentante du Sous-préfet) et des élus communautaires.
C’est la deuxième mise en œuvre concrète (après celle de l’inauguration de la pose de la 1 ère pierre de l’unité de potabilisation du Tampon la semaine dernière) du 1 er Contrat de Progrès de La Réunion, signé à la Préfecture en Juillet dernier entre la CASUD, l’Etat et les collectivités territoriales.

Coût de l’opération : 1 006 475,24 € TTC
Financement CASUD : 810 000€
Subvention de l’Etat pour le reste.

Calendrier
Durée prévisionnelle des travaux : 8 mois à compter d’Août 2019
 Août 2019 : préparation de la parcelle et inauguration du chantier
 Septembre 2019 : approvisionnement du chantier
 Octobre – Novembre 2019 : installation de la foreuse et travaux de forage
 Février 2019 : réalisation des essais de pompage et détermination de la capacité d’exploitation

Contexte
L’alimentation en eau potable de la commune de Saint Philippe se fait historiquement au travers des ressources suivantes :
 Le forage de Basse Vallée, situé au Sud-Ouest de la commune,
 L’importation depuis la commune de Saint Joseph (en provenance de la galerie Langevin), arrivant au Sud-Ouest de la commune au travers d’une canalisation dite en « adduction distribution » soumise à de fortes contraintes qui engendre des casses fréquentes et des fuites conséquentes.

Pour pallier cette situation, la CASUD a engagé des recherches pour mobiliser une nouvelle ressource sur la partie Nord Est de la commune et ainsi rétablir un équilibre sur le réseau qui permettra :
 D’améliorer le rendement de réseau en réduisant les pertes,
 De sécuriser l’alimentation sur les communes :
o de Saint Philippe en permettant le secours du forage Basse Vallée,
o de Saint Joseph en allégeant le besoin en importation.

Présentation du projet
La réalisation d’un forage de reconnaissance est chose rare à ce jour sur le département. Le projet Takamaka se situe de surcroît sur la zone du massif de la Fournaise, dont le fonctionnement hydrogéologique est encore peu connu. Cela place ce projet comme une opération innovante et pionnière, dont les résultats pourraient contribuer à améliorer l’état de la connaissance scientifique sur le secteur.
Le forage de reconnaissance est situé sur la partie Nord de la commune de Saint-Philippe au lieu-dit Takamaka, à 171 m d’altitude et à 1 km de la côte. Il est situé sur une parcelle faisant partie du domaine départemento-domanial, géré par l’ONF.
Les travaux de forage se feront jusqu’à 222 m de profondeur maximum, en fonction de la localisation de la nappe phréatique.
A l’issue des travaux de forage, des tests de pompage seront réalisés afin d’apprécier les paramètres techniques indispensables à une éventuelle exploitation, notamment pour vérifier que la ressource sera disponible en quantité, qualité et débit suffisants.

Anne Maillol, chargée d’opérations pour la direction de l’eau et d’assainissement de la CASUD nous a d’ailleurs expliqué pourquoi ce site a été choisi pour ces opérations de forage :

Commentaires

commentaires