« À travers les mers, je m’attends à toutes les éventualités »

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

C’est un défi hors du commun que Thierry Deroy se prépare à relever : effectuer le tour du monde en solitaire sur un voilier de 12,5 mètres, sans escale et sans assistance. Voilà plus de deux ans que ce marin téméraire, ancré à la marina de Rivière-Sens, peaufine son voyage. À cinq semaines de son départ, programmé pour la fin septembre, son budget n’est pas bouclé alors qu’il a déjà engagé près de 80 000 euros. Confiant, il pense être de retour à Gourbeyre autour du mois de mai 2020, si aucun grain de pluie ou de sable ne vient perturber son plan de navigation.

Commentaires

commentaires