Roselyne Lucas : “être maire, c’est être passionnée par sa ville”

0
Share Button

La 3ème adjointe de l’actuel maire René Mondon, a présenté, samedi, sa candidature pour les prochaines municipales des 15 et 22 mars 2020 aux Avirons, entourée de plusieurs leaders de la droite locale : Michel Fontaine (maire et président de LR), Michel Dennemont (sénateur, LPA), Nassimah Dindar (sénatrice UDI), Cyrille Melchior (président du Département), André Thien-Ah-Koon (maire du Tampon et président du CASUD)…

Roselyne Lucas a tenu un long discours dans lequel elle a expliqué ses motivations : “Merci à toutes et à tous d’être présent, merci aux élus de la majorité qui m’accompagnent, merci à André Thien-Ah-Koon maire du Tampon président de la CASUD, merci à Michel Fontaine maire de Saint-pierre et président de la Civis, merci à Cyril Melchior Président du Département, merci à la sénatrice Nassimah Dindar, merci à notre sénateur maire Honoraire Michel Dennemont qui est ici chez lui. Je tiens aussi à préciser que j’ai le soutien du député David Lorion qui étant par un évènement familial ce matin m’a transmis son soutien dans un courrier que je vous lirai et celui de la sénatrice Viviane Malet qui est hors département en raison d’un DC dans sa famille).

Je mesure toute la responsabilité qui est la mienne en me portant candidate aux élections municipales du 15 mars 2020. Oui ! je suis candidate à la fonction de maire des Avirons !

Je tiens, à remercier tous les membres du conseil municipal présents pour la confiance qu’ils m’accordent en soutenant officiellement ma candidature comme tête de liste.

Je saurai m’en montrer digne. J’aurai bien évidemment la chance et l’honneur de conduire une liste avec eux à mes côtés avec 20 nouveaux visages. Cette candidature n’est pas l’aboutissement d’un parcours, mais bien la poursuite d’une belle expérience, une magnifique aventure.

Une aventure qui a débuté il y quelques années grâce à la confiance de la population, grâce la confiance de Michel Dennemont. Grace à votre confiance !

Cette candidature n’est en rien la satisfaction d’une ambition personnelle, mais une volonté d’action pour ma ville. Lors de mes rencontres avec les avironnaises et les avironnais, ils me disent de les représenter et qu’ils souhaitent m’accorder leur vote et leur confiance pour exercer ce mandat de maire des Avirons.

Dans mes missions comme adjointe au maire, j’ai appris ce qu’il faut de dévouement, de travail et d’attachement à sa ville et à ses habitants pour être un maire au service des Avironnaises et des avironnais. Une expérience indispensable pour continuer le projet que nous portons.

« Être maire, c’est avant tout être passionné par sa ville »

Maire, c’est le plus beau mandat. C’est le mandat de la proximité, du contact, de l’action concrète, des réalisations qui se voient et qui se touchent. Les citoyens restent très attachés à la relation personnelle avec le maire. C’est, je crois, l’un des piliers qui subsistent dans notre pacte républicain.

Je veux vous dire ici toute la passion que j’ai pour les Avirons : Un attachement sans faille pour cette ville où je vie, cette ville d’où je suis originaire du côté de ma maman, la fille d’Eva Zettor.

Les Avirons, votre ville …notre ville, j’y suis attachée, j’y suis engagée, mes enfants y sont nés et y ont fait leurs études, de

la maternelle au lycée ; toute la famille de mon mari y vit et vous êtes nombreux à avoir choisi d’y vivre.

Cette ville où j’ai œuvré avec les associations, cette ville où, de de par mes fonctions j’ai développé le secteur éducatif scolaire, extra-scolaire et de la petite enfance, cette ville dynamique, ses habitants accueillants, volontaires et travailleurs, cette ville, je tenais à vous dire que je l’aime !

Les Avirons c’est pour moi, cette ville à l’énergie positive, qui permet à chacun de s’épanouir dans le respect de tous, quel que soit son âge, son niveau social ou son origine. Une ville tout simplement, où il fait bon vivre.

Beaucoup a déjà été fait et il reste encore beaucoup de choses à faire, et avec mon équipe nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour lui construire un bel avenir.

J’y participe déjà depuis quelques années avec dévouement, conviction et détermination. Je ne parle pas d’un simple engagement politique, mais bien de porter les valeurs qui m’ont construit et qui m’animent. Celles d’écoute, de solidarité, de progrès et de respect qui ont toujours conduit mon parcours militant.

Le mandat de maire est le symbole des responsabilités politiques, juridiques, mais aussi morales que je porterai pour représenter la maison commune, la maison de toutes les Avironnaises et tous les avironnais.

NOS RENCONTRES AVEC LA POPULATION ET NOS ECHANGES NOUS ONT DEMONTRE QUE POUR LES CITOYENS LES CLIVAGES POLITIQUES N’ONT PLUS DE SENS.

C’est pourquoi je serai candidate à la tête d’une liste plurielle !

Le maire doit être le maire de toutes les Avironnaises et tous les avironnais. Les personnalités qui sont à mes côtés et qui me soutiennent savent qu’il est important d’être au service de tous quand on est élu. Je tiens à les remercier du soutien qu’ils m’apportent. S’ils le font c’est qu’ils ont considéré que ma candidature est la meilleure pour notre ville. Merci beaucoup !

Présider aux destinées d’une ville est une lourde responsabilité mais sachez que c’est avec passion, détermination et conviction que je me consacrerai à cette mission.

J’ai fait mes preuves j’ai les épaules, les compétences et la capacité d’être maire. Le monde a changé, pour que l’action municipale soit légitime et qu’elle réponde aux attentes d’aujourd’hui, nous repenserons en profondeur la méthodologie.

C’est dans l’action collective et les projets collectifs que nous arriverons à satisfaire les intérêts individuels. C’est pourquoi très rapidement nous installerons des comités de quartiers où régulièrement nous seront en contact direct avec la population. Chacun aura l’occasion de participer et donner son avis sur les grands projets communaux ou tout simplement l’aménagement d’un quartier. Ainsi la vie citoyenne prend tout son sens.

Malgré un contexte économique et budgétaire difficile, nous allons relever les défis qui nous attendent avec une équipe sur

laquelle vous saurez pouvoir compter, une équipe engagée, une équipe investie avec un esprit collaboratif.

Cette équipe que je veux de rassemblement et représentative de toute la population ; elle sera basée sur la diversité des parcours, des compétences, des convictions avec une vision commune au service de la population.

Notre liste sera issue d’un pluralisme des partis et des diverses composantes de la société. J’attends des élus qu’ils soient, innovants, modernes, attentifs accueillants et bienveillants. L’exemplarité et la transparence vont guider nos actions. Je saurai en être la garante.

En ce début de campagne nous prenons trois des engagements que nous prenons.

Premier engagement LA PROXIMITE : être au plus proche de la réalité quotidienne, des personnes en difficulté pour apporter l’aide nécessaire et attendue. Vous rencontrer régulièrement, être disponibles et à votre écoute. Je le suis, et je continuerai à l’être et l’équipe municipale le sera également ! Je tiendrai des permanences régulières en ville dans les quartiers et au Tévelave, pour recevoir les habitants. Et les élus qui m’accompagneront auront aussi la responsabilité d’accueillir et recevoir les doléances des citoyens. Je sais que je pourrai compter durant les six prochaines années sur les compétences de mon équipe, une équipe soudée autour du projet que nous aurons porté, une équipe représentative des différents quartiers, de tout âge et de tout horizon, à l’image de la diversité de notre ville.

Deuxième engagement LA STABILITE : Nous sommes fiers de notre ville de ce qu’elle est et nous continuerons de gérer avec rigueur les finances publiques. L’argent que nous dépensons, c’est votre argent, c’est le produit de vos impôts. Nous ne devons jamais l’oublier et cela signifie que la culture de la bonne gestion des finances, sera partagée par l’ensemble de l’équipe municipale. Nos impôts locaux n’ont jamais augmenté depuis trente ans, je puis vous affirmer que je continuerai dans cette voix. Les temps sont suffisamment difficiles pour tout le monde et nous estimons qu’il n’est pas besoin de rajouter une charge supplémentaire pour les contribuables.

Troisième engagement LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE NOTRE TERRITOIRE: Nous avons le devoir de tout mettre en œuvre pour chacun trouve sa place dans le monde du travail. Nous assurerons avec tous les acteurs concernés les conditions qui permettront de créer un dynamisme économique dans les domaines touristique, agricole, artisanal, commercial et du service à la personne. Ainsi nous œuvrerons à la création d’emplois, de logements et d’initiatives sur un territoire durable, écologique, responsable et innovant.

Mon ambition pour ce prochain mandat, ce que je vous propose c’est de construire ensemble l’avenir des Avirons. Incarner un renouveau en conjuguant la force de l’histoire avec l’énergie du présent : C’est selon moi, la meilleure façon d’inventer notre futur.

A l’heure où je me porte candidate en tête de liste, je crois en notre ville, en sa capacité à se dépasser pour avancer, en notre capacité à lui imaginer et à lui construire une belle destinée. Je

tiens à ce que Les Avirons fasse partie de ces villes dynamiques et rayonnantes, de ces villes qui bougent, reconnues au-delà de leurs frontières pour mettre en lumière toutes les richesses qu’elle possède, qu’elles soient humaines, économiques, agricoles ou touristiques.

Nos habitants, nos agriculteurs, nos entreprises, nos associations, nos commerçants, nos artistes, nos sportifs, nos séniors, nos jeunes, ont des talents innombrables pour réussir ce pari avec nous.

Bien des défis dépassent le simple cadre municipal : Je crois profondément en l’alliance des territoires. Avec l’ensemble des villes concernées, il nous faudra indéniablement participer au projet de territoire commun. Travaillons à une volonté politique et à une vision d’avenir communes pour construire ensemble un territoire ambitieux dans l’environnement intercommunal.

Nous apporterons une attention encore plus grande à nos seniors, de plus en plus nombreux et surtout de plus en plus dynamiques.

Lors de mes visites de terrain j’ai pu recueillir bon nombres d’idées avec nos anciens et, sur cette base, avec mon équipe et le club nous élaborons un projet senior qui correspond aux attentes. Nous permettrons à nos ainés de bien-vivre, ici aux Avirons, en favorisant leur autonomie et leur plénitude.

Vous découvrirez les projets dans notre programme électoral.

L’éducation a toujours été pour nous une priorité. Fondement de notre société, comment ne pas apporter ce regard attentif et bienveillant à l’accompagnement de nos enfants vers leur futur ?

L’Education dépasse et doit dépasser les seuls enseignements scolaires. Pour faire de nos enfants, des citoyens responsables, nous faisons le choix de garder un haut niveau d’intervention municipal afin de parfaire les enrichissements éducatifs de nos jeunes.

Pour conforter l’implication de nos enfants dans la vie locale, leurs connaissances des droits de l’Homme et des devoirs citoyens, nous allons initier la création d’un Conseil Municipal des enfants. Je suis convaincue qu’une participation active de nos jeunes favorisera l’émancipation de tous et le respect des valeurs de notre République. Nous devons encourager et accompagner nos jeunes.

Notre jeunesse a beaucoup de potentiel. Je crois en la jeunesse et je suis convaincue que chaque jeune est un chef d’entreprise en devenir !

Je souhaite mette en place très rapidement une maison des services où des services multiples seront à dispositions des citoyens : guichet d’entreprise, espace de visioconférence avec le pôle emploi, et toute démarche administrative autre que celles déjà offertes par la municipalité.

De manière plus large, nous souhaitons nous inscrire dans un plan d’actions en faveur de l’environnement qui passe en

premier lieu par l’apprentissage des gestes simples pour protéger notre planète. Une initiative citoyenne et responsable dont chacun d’entre nous doit se saisir.

Nous installerons une déchetterie et une recyclerie. Je mettrai un point d’honneur à faire des Avirons, une ville encore plus propre et agréable à vivre. Nous serons très attentifs à assurer un aménagement urbain maitrisé et raisonné.

Nous veillerons à assurer le bien-être et la quiétude dans notre ville. Nous souhaitons renforcer les effectifs de notre police municipale. Nous sommes convaincus qu’en matière de prévention la relation humaine est primordiale

Avec nous, la ville des Avirons restera une ville où il fera toujours bon vivre.

Nous véhiculerons les valeurs d’égalité hommes-femmes, que nous élargirons à une lutte affirmée contre toutes formes de discrimination et ce, afin de construire une ville plus juste. Bien évidemment, cette volonté est indissociable de nos actions en matière de solidarités. Pour soutenir ceux qui traversent des épreuves de la vie, pour accompagner ceux qui recherchent un logement, une oreille attentive, ou juste une main tendue, nous poursuivrons nos efforts, nous mettrons en place un service d’hébergement et d’accueil d’urgence.

Pour que chacun trouve son épanouissement dans notre belle ville, j’ai toujours eu à cœur d’accorder une place de choix à l’animation du territoire … Nos habitants peuvent ainsi profiter de moments festifs et fédérateurs au rythme des grands évènements. J’ai entendu et compris une forte demande et je

m’engage à rendre possible le déroulement de la fête du Tévelave sur plusieurs jours. De même nous remettrons en place les rencontres festives autour du repas de fin d’année pour nos seniors. Nous nous attacherons à animer tous les quartiers.

Le bien-être, le bien vivre, passent par une politique culturelle et une politique sportive dynamiques qui ont toujours fait la fierté des Avirons. Des potentiels considérables, de formidables acquis existent qui viendront servir notre ambition pour notre ville et ses habitants.

Certains pourraient s’interroger sur le contexte budgétaire qui nous contraint de plus en plus dans la conduite de nos politiques publiques. Pour autant, je tiens fermement à poursuivre nos efforts en matière de gestion budgétaire. Nous allons activer les leviers de financement existants et les dépenses seront toujours réfléchies et maitrisées (gérées en bonne mère de famille)

Ces nombreux chantiers ne pourront se réaliser sans la mobilisation et l’implication d’une administration municipale qui joue un rôle fondamental auprès de nos concitoyens. Si nous, élus, donnons les grandes orientations souhaitées, ce sont bien les agents municipaux qui les mettent en œuvre au quotidien. Je tiens donc à saluer leur professionnalisme et leur engagement dans l’accomplissement de leur mission. Nous veillerons à leurs bonnes conditions de travail et à leur assurer une évolution de carrière qui soit épanouissante.

Après une période longue, même si le changement est bien accueilli, je peux vous témoigner que lors de mes visites sur le terrain les Avironnais sont très nombreux à dire :

« Michel Dennemont à fait du bon Boulot »

Il a décidé de ne plus se présenter au poste de maire et de me soutenir, une page se tourne dans la vie de notre ville. Aujourd’hui on ne doute plus de la capacité des femmes à

prendre des postes à responsabilité à diriger des villes et des collectivités.

Je ne résiste pas au plaisir de terminer mon propos sur un article que j’ai particulièrement aimé :

Son titre : Le dalaï-lama veut une femme pour lui succéder.

Le dalaï lama est un grand sage il a dit : « Je pense qu’il serait bon d’avoir une femme comme leader, car, voyez-vous, biologiquement, une femme a plus d’aptitude à développer de l’empathie et à aimer l’autre. »

Comme vous le savez, on dit que les sénateurs sont les sages de la république. Michel Dennemont est aujourd’hui un sage. Et comme le Dalaï Lama il veut une femme pour lui succéder !”

Après son intervention, toutes les personnalités présentes ont pris la parole.

Commentaires

commentaires