Multiplexe dans le Sud : Pour “ICC”, l’instruction n’est pas terminée

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Frédéric Drotkowsky, patron de “ICC” (Investissement, Commerce et Cinéma) rappelle, dans un communiqué, suite à l’édito de lundi dernier, que “nous avons contesté la délibération du conseil communautaire de la CIVIS  qui avait autorisé la vente d’un terrain dans la ZAC  de Pierrefonds à Mr ETHEVE  pour le motif qu’il avait été caché, à la totalité des conseillers communautaires, le fait que notre société avait fait une offre de 4 millions plus avantageuse pour l’achat de ce même terrain. Mr Jean Gaël Anda en tant que conseiller communautaire abusé et l’Association des contribuables 974 se sont joints à notre action étant donné qu’ils estimaient tous deux que les administrés et les contribuables avaient  été lésés de 4 millions de revenu supplémentaire. Le tribunal administratif a estimé que Mr Michel Fontaine n’avait pas besoin de l’aval du conseil communautaire pour autoriser  la vente du terrain de Pierrefonds, confirmant ainsi son entière responsabilité  personnelle qui fait actuellement l’objet d’une plainte toujours en instruction (…pour mémoire des perquisitions ont été effectuées à la CIVIS , à la SPLA Grand Sud et à la SEMADER et les documents saisis sont actuellement analysés par le juge d’instruction ). Néanmoins à aucun moment le tribunal administratif n’a statué sur le respect de la procédure de mise en concurrence et de choix par la SPLA Grand Sud (propriétaire du terrain) et la CIVIS (représentée par Michel Fontaine).  Cette question fera donc l’objet d’une prochaine procédure afin que soient mises en lumière les raisons pour lesquelles notre offre d’achat du terrain, pourtant supérieure de 4 millions d’euros, n’a pas été retenue”. Autrement dit, “ICC” considère rien que s’il a perdu des batailles, il n’a pas pour autant perdu la guerre… des cinémas.