Des clubs riches en argent mais pauvres en spectateurs

0
Share Button

RUGBY. Détenus par de grandes entreprises, les principaux clubs japonais peuvent s’offrir des joueurs de classe mondiale, mais la très faible affluence aux matchs pourrait conduire à une profonde réforme du championnat national.

Commentaires

commentaires