Le procès de Kalash à Paris renvoyé au 2 avril 2020

0
Share Button

Dans l’attente de la nouvelle audience, l’artiste est maintenu sous contrôle judiciaire. Notamment en ce qui concerne l’obligation de soins. En revanche, le tribunal a assoupli certaines interdictions puisque Kalash a été autorisé à reprendre le volant d’une voiture afin de pouvoir conduire ses enfants à l’école.

Commentaires

commentaires