Mort de Georges Bodol : « Je suis là pour dire la vérité »

0
Share Button

Dans le procès de Georges Matinda et de Raphaël Nandor devant la cour d’assises, c’est le premier des accusés qui a été entendu hier pendant plus de quatre heures.

Commentaires

commentaires