« 17 homicides et ce n’est que le début ! »

0
Share Button

En écho à la mobilisation nationale sur les questions de suicides, de conditions de travail et des retraites, les policiers martiniquais ont, une nouvelle fois, déploré le manque de moyens dont ils disposent afin de garantir la sécurité de la population.

Commentaires

commentaires