Makita, l’audacieuse a saisi sa chance

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Tout s’est déroulé comme prévu… enfin presque ! Dès la troisième, Makita Vélayoudon savait qu’elle voulait devenir orthophoniste. Elle l’a su simplement dit-elle, en mettant tous ses objectifs, ses goûts et deux ou trois autres ingrédients de sa personnalité, dans la grande marmite d’internet. Bien lui en a pris car, en Martinique, la demande est très forte pour cette spécialité paramédicale. L’attente peut aller jusqu’à deux ans.