Ali Express, Wish, Joom, baisse des commandes, peur de la transmission du virus, le risque est extrêmement faible voire égal à zéro

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Les sites de vente par correspondance chinois enregistrent des baisses de commande non justifiées depuis à peu près deux semaines, la psychose gagne même les centres de tri, les colis chinois sont devenus des parias et pour certains ils sont transporteurs du coronavirus aussi appelé 2019-nCoV.

Le ministère de la Santé assure que le risque d’être infecté par le coronavirus en touchant un colis chinois est extrêmement faible voire égal à zéro.

Tous les experts s’accordent à dire que le risque est nul et qu’il s’agit d’une “fausse rumeur”, les coronavirus restent peu de temps actifs à l’air. Il faut qu’ils soient dans un être vivant pour pouvoir se multiplier.

Le problème, c’est que personne connaît la durée de survie du 2019-nCoV dans l’environnement.

La durée de vie du 2019-nCoV dépend d’autres paramètres, tels que la température et l’humidité, mais il très peu probable que le 2019-nCoV survive à un transport en avion, a fortiori en soute, ou en bateau, où les températures sont extrêmes.

Le 2019-nCoV est trop fragile, il se dégrade en quelques heures au contact de l’air, sa survie dans le milieu liquide n’est que de quelques jours tout au plus, mais il ne survit que quelques heures sur les surfaces sèches, pour qu’il se transmette, il faudrait une quantité énorme de virus déposé sur un objet et qu’une personne le touche pendant longtemps et porte sa main à sa bouche.