Retraites : seulement 23% des étudiants favorables à la réforme

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Bientôt plus d’un mois que la France vit au rythme des débats sur la réforme des retraites, proposée par le gouvernement. Tous les secteurs d’activités y sont passés. Tous ? Non ! S’il y en a bien que nous n’avons pas vu au devant de la scène médiatique, ce sont les étudiants.

Student Pop, le spécialiste du job étudiant avec plus de 100 000 étudiants inscrits, a décidé de leur donner la parole et de leur demander leur avis pour comprendre ce qu’ils en pensent. Et c’est assez surprenant !

Seulement 23% des étudiants favorables à la réforme

Mauvaise communication du gouvernement, réticence face à l’âge pivot ou trop peu concerné par le sujet ? Les étudiants ne sont pas favorables à cette réforme et ne sont pas décidés à soutenir pas la proposition du gouvernement français : 45% des étudiants se
prononcent clairement contre, 32% n’ont pas d’avis et seulement 23% y sont favorables. Et pourtant, chose surprenante, les étudiants ne descendent pas dans la rue.

Les étudiants en manque de confiance et de représentativité

Ils sont plus de la moitié à ne faire confiance ni au gouvernement ni aux syndicats ! Les étudiants ne sont que 27% à faire confiance au gouvernement actuel pour proposer une réforme de retraites qui prendrait en considération les jeunes versus 40% pour les syndicats.
C’est un fait, entre la pénurie de logements et les faibles aides proposées par l’Etat, les jeunes français se sentent mis de côté par le gouvernement actuel. Et même si les syndicats, ont plus la cote que le gouvernement, il n’en reste que seulement 1% des
étudiants français sont syndiqués.

Concrètement, ce que les étudiants pensent de la réforme :

En première position : 37 % jugent cette réforme inégalitaire
Parmi toutes les déclarations proposées par les étudiants, il en est une qui arrive en tête : 37% des étudiants pensent que la proposition du gouvernement n’est pas égalitaire et que certaines professions sont clairement lésées dans cette réforme.

Et en seconde : 34% pensent que la priorité actuelle devrait être le climat ! Plutôt que de s’attaquer à des sujets socio-économiques, plus d’un étudiant sur trois pense qu’on devrait s’occuper en priorité du réchauffement climatique. Entre la fin du règne du plastique en 2050 et le manque d’informations lié aux incendies en Australie ; ce chiffre nous montre un changement dans les combats générationnels. Pendant que les plus âgés manifestent contre la réforme des retraites, les plus jeunes réfléchissent à leur propre futur & celui de leurs futures générations. Car sans planète, la préoccupation des retraites devient secondaire.

*Chiffres récoltés par Student Pop en Janvier 2020.