Elle dit à son agresseur qui voulait la violer qu’elle a le coronavirus et lui tousse dessus

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Chine, à Pingba, Yi était sur le point d’être violée par un homme qui s’est introduit dans sa maison, elle a décidé de mentir à son agresseur en déclarant qu’elle était infectée par le coronavirus de Wuhan et elle a toussé sur son agresseur qui l’a immédiatement libéré et s’est enfuit.

“Je viens de rentrer de Wuhan et j’ai été infectée, donc je suis seule à la maison en quarantaine”, a crié la femme à l’homme qui est entré par effraction chez elle la nuit et a tenté de d’abuser d’elle sexuellement.

Selon les rapports des autorités chinoises, le violeur présumé aurait fui de terreur chez la femme, bien qu’il ait réussi à voler un peu plus de 3 000 yens (391 euros) en espèces.

Le lendemain de l’agression, le suspect a fini par se rendre à la police, accompagné de son père.

L’homme a été identifié, Xiao, 25 ans, a reconnu les faits et est maintenant détenu en attendant d’être poursuivi.