Santé: 12 enfants gardent de lourdes séquelles du chikungunya

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Une douzaine d’enfants nés entre 2005 et 2006 gardent de lourdes séquelles neurologiques à cause du virus du chikungunya. C’est ce que le pédiatre et chercheur Patrick Gérardin révèle dans les colonnes du JIR ce samedi. Ces enfants, devenus adolescents, sont handicapés à cause de ce virus.

Le médecin-chercheur et son équipe qui effectuent actuellement des études sur les conséquences du chikungunya chez les patients réunionnais estiment qu’un enfant qui présentait de très lourdes séquelles est probablement décédé. Les médecins l’auraient perdu de vue.

Il s’agit alors d’un scandale sanitaire parce qu’à l’époque, les autorités n’ont pas considéré l’important risque encouru avec cette maladie, en estimant qu’elle est bénigne et temporaire.

Les familles de ces victimes qui, d’une part se culpabilisent de ne pas avoir su protéger les mamans de la morsure tigre, pointent, d’autre part, du doigt le manque e reconnaissance, d’accompagnement et de vérité des autorités.