Coronavirus, Italie 224 cas et 5 décès, Corée du Sud 833 cas et 8 décès, 3 nouveaux pays touchés

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Alors qu’un bus de la compagnie “Flixbus” a été arrêté et immobilisé en gare de Perrache à Lyon à 7 heures(heure Métropole) ce lundi matin avec tous ses passagers confinés à la suite de la découverte d’un cas suspect de coronavirus à bord, la France annonce quelques mesures supplémentaires mais refuse de fermer la frontière avec l’Italie.

L’Italie compte à la mi-journée 224 cas dont 67 de plus en 24h et 5 décès, le bus venait du nord de l’Italie, région la plus touchées, est parti de Milan, il a fait deux arrêts avant son arrivée à Lyon, un premier à Turin et un second à Grenoble dans l’Isère. La police cherche à récupérer l’identité des voyageurs qui sont descendus dans ces deux villes.

Les passagers montés à Lyon ce lundi matin ont finalement pu repartir. Les autres venant d’Italie restaient ce midi confinés dans le bus.

L’Agence Régionale de Santé précise toutefois qu’il n’y a pas de contrôle systématique des véhicules en provenance d’Italie.

Un Airbus A330-200 (vol AZ 772) d’Alitalia avec 300 personnes à son bord en provenance de Rome, a atterri ce matin à 10h35 (heure Maurice) au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport de Maurice, il a été immédiatement bloqué par les autorités inquiètes de l’épidémie de coronavirus en Italie. Environ 70 personnes, toutes originaires des zones infectées(Lombardie et Vénétie) n’ont pas été autorisées à débarquer, le reste des passagers a le choix débarquer mais ils doivent effectuer une période de quarantaine de 15 jours dans deux hôpitaux Port Louis et les autres doivent retourner en Italie dans le même avion.

Après un premier examen, les autorités locales ont décidé de ne laisser que les passagers de Lombardie et de Vénétie à bord de l’avion, ils avaient d’abord été comptés environ 70, pour finalement tomber à 40. Tous les autres peuvent débarquer, sans exigence de quarantaine.
Le ministère des Affaires étrangères italien suit l’histoire depuis le début, en contact constant avec la compagnie aérienne Alitalia et l’ambassade de Pretoria, responsable de la région, pour assurer une assistance maximale aux Italiens à bord.

Le point du gouvernement italien :

  • 67 nouveaux cas
  • 2 nouveaux décès
  • 1 homme de 84 ans à Bergame (Lombardie) avec des conditions médicales préexistantes
  • 1 homme de 88 ans à Caselle Landi (Lombardie)
  • 1 client d’un bar de Vo ‘Euganeo (épicentre de la Vénétie) s’était rendu à Codogno (épicentre de la Lombardie). Il est actuellement testé.
  • Une mission conjointe OMS et ECDC arrivera demain en Italie.
  • 175 cas en Lombardie dont 4 décès: au moins 63 nouveaux cas aujourd’hui. Le total comprend 3 touristes de Lombardie dont les cas ont été confirmés dans le Trentin-Haut-Adige mais sont maintenant revenus en Lombardie. “Dans les prochains jours, le nombre de nouveaux cas devrait diminuer, selon les experts”, a déclaré le gouverneur de la Lombardie, Fontana.
  • 27 en Vénétie (dont 1 décès): 2 nouveaux cas aujourd’hui: 1 à Venise et 1 dans la région de Padoue.
  • 16 en Émilie-Romagne: 7 nouveaux cas aujourd’hui: 2 à Parme et 5 à Plaisance (dont 4 de la région de Lodi), 3 dans le Piémont, 3 à Rome (dont 1 rapatriée).

4 nouveaux décès et 4 nouveaux cas en Iran. Des responsables iraniens ont déclaré que les personnes qui étaient entrées illégalement en Iran en provenance du Pakistan, de l’Afghanistan et de la Chine étaient à l’origine de l’épidémie.

Le Canada, le Liban, et aujourd’hui aussi le Koweït et l’Irak, ont tous des cas confirmés de voyageurs en provenance d’Iran. Assainissement quotidien du métro et des transports publics de Téhéran mis en place. Les écoles ont fermé dans au moins 10 provinces. Les cours universitaires sont suspendus. La participation aux matchs de football, aux cinémas et autres lieux publics a été suspendue.

1er cas en Afghanistan: état d’urgence annoncé dans la province occidentale de Herat, qui borde l’Iran.

3 nouveaux cas au Koweït (1er cas), tous de retour de la ville iranienne de Mashhad.
– Citoyen koweïtien de 53 ans (asymptomatique).
– Citoyen saoudien de 61 ans (asymptomatique).
– 21 ans de nationalité non divulguée (avec symptômes).

1er cas à Bahreïn: un citoyen bahreïni arrivant d’Iran.

Le 23 février, 409 nouveaux cas (dont 398 au Hubei) et 150 nouveaux décès (dont 149 au Hubei) sont survenus en Chine (dont 366 nouveaux cas et 106 nouveaux décès dans la province du Hubei), selon la Commission nationale de la santé ( NHC) de Chine.
161 nouveaux cas et 1 décès en Corée du Sud.

5 nouveaux cas à Hong Kong.
– 2 du bateau de croisière Diamond Princess.
– 2 femmes dans la cinquantaine et la soixantaine de la salle bouddhiste.
– un homme d’affaires de 35 ans qui est revenu de Chine continentale le 7 février.

1 nouveau cas à Singapour est lié au cluster de la Life Church and Missions Singapore. 2 nouvelles décharges.

1er cas en Irak: un étudiant iranien entré en Irak avant la frontière avec l’Iran a été fermé.

2 nouveaux cas à Taiwan.

70 nouveaux cas et 1 nouveau décès en Corée du Sud.

Paris, le commissariat du 13e arrondissement a brièvement été confiné après la suspicion d’un cas de coronavirus.