(VIDEOS) La Région va tester durant 2 mois un combiné “cars jaunes-trottinette électrique”

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Les trottinettes électriques ont été remises, hier après-midi, aux 15 “ambassadeurs” sélectionnés suite à un appel lancé via les réseaux de communication de la Région. L’occasion également pour Fabienne Couapel-Sauret, conseillère régionale déléguée aux Transports et Déplacements et à Karim lechlech, directeur du service Transports à la Région de tenir une conférence de presse, en présence d’un représentant du groupement “Cap Run” afin d’expliquer cette expérimentation qui durera 2 mois. Ecoutez les explications de Fabienne Couapel-Sauret, elle est au micro d’Yves Mont-Rouge :

David fait partie des 15 “ambassadeurs”. Il préfère le mot “testeur”. Comme les quatorze autres personnes venues de toute l’île, David, de Saint-Benoit, est venu lui aussi chercher sa trottinette électrique. Pour l’instant, il n’est pas entièrement satisfait du service “cars jaunes”. Il le dit pourquoi :

Les 15 “ambassadeurs” ou “testeurs” âgés de 18 à 70 ans ont signé un document avec la Région via “Cap Run” avant de se voir remettre leur trottinette électrique. Ils auront pour mission de faire remonter au groupement tout ce qui va et tout ce qui ne va pas.

“S’il faut poursuivre encore quelques temps l’expérimentation, nous le ferons”, a souligné Karim Lechlech (à droite sur la photo ci-dessous). Pour l’instant, la Région tiendra compte surtout des critiques qui seront émises par les 15 “ambassadeurs”. A noter qu’u!ne trottinette électrique avec son équipement (casque…) a coûté 1 300 €, qu’une assurance collective est comprise, que l’ambassadeur doit avoir son assurance civile. La trottinette est pliable et transportable dans le bus. Il doit être rangé un peu comme un sac sous le siège passager, un peu comme dans un avion.

Si l’expérience s’avère satisfaisante, le groupement pourrait proposer aux usagers des transports en commun une location longue durée de cet abonnement combiné “cars jaunes/trottinette électrique”.

Hier après-midi, lors de la conférence de presse tenue à l’espace aéroportuaire Pierre Lagourgue, près de Gillot, certains “ambassadeurs” ont également fait part de leurs doléances : un parking vélo sécurisé près de certaines gares routières ou encore des tarifs plus intéressants et une meilleure articulation “cars jaunes” avec les transports en commun des intercommunalités. Des questions qui seront étudiées par la Région.

Y.M.