Une enquête encore compliquée par la pandémie de coronavirus

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

7h02

police6

Le corps sans vie d’une jeune femme a été retrouvé dans la mangrove de Kawéni mardi en fin de matinée par des pêcheurs de crabes. Selon toute vraisemblance, sa dépouille au regard de son état devait se trouver là de-puis plusieurs jours. S’agissait-il de la passagère d’un kwassa dont le corps aurait été abandonné ? S’agit-il d’un homicide, des résultats d’une pathologie ? Il appartiendra à l’enquête de lever le voile sur cette affaire qui intervient en pleine crise du coronavirus et c’est bien là le problème.

A lire dans France Mayotte Matin