À bas Schoelcher ! Alors faut-t-il sortir du cocon de l’État providence français ?

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Au delà des condamnations de principe de la destruction des statues de Victor Schoelcher, les responsables politiques et économiques de la Martinique ne se rendent pas compte qu’il s’agit là en fait d’un acte réitéré de défiance envers la communauté dite des békés et de la présence française en Martinique.