Débrayage à la fondation du Père Favron : la direction ouverte aux négociations

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

La semaine dernière, le personnel de la fondation du Père Favron a manifesté contre les conditions de travail au sein du groupe privée de gestion d’établissements médico-sociaux. Les employés revendiquaient notamment le droit à la mobilité volontaire et des congés trimestriels pour les salariés du PHD, qui ne disposent actuellement que de 5 semaines de congés annuels.

Suite à ce débrayage, une réunion a eu lieu. Le syndicat FO a fait savoir au personnel que la mobilité est suspendue sur le PHD jusqu’au 30 septembre 2020. Le sujet devrait être traité en priorité dans les semaines qui arrivent.

Un audit va également être réalisé en interne pour déterminer la charge de travail des salariés ou encore les conditions managériales. Concernant les primes que les salariés réclament depuis a crise des Gilets Jaunes, celles-ci seront versées en même temps que celle liée au Covid-19. Les autres revendications des salariés seront traitées lors des réunions de négociation annuelle obligatoire.

Pour FO, c’est déjà une première victoire. “Nous avons été entendus et surtout écoutés”, déclare le syndicat dans un communiqué. Les salariés attendent quant à eux de voir le résultat avant de se réjouir.