Extinction Rebellion se mobilise contre la bétonisation à Saint-Leu et Saint-Pierre

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button
Répondant à l’appel du collectif écologiste 5 000 pie d’bwa, 45 membres d’Extinction Rebellion Réunion ont participé, hier, à une vaste action de mobilisation citoyenne sur Saint-Leu et Saint-Pierre.
A cette occasion, des activistes de plusieurs associations se sont unis afin de procéder à la plantation de nombreux végétaux. Des militants des Germin’Acteur, des Incroyables Comestibles et les Gilets Jaunes du Tampon ont ainsi prêter main forte à 5 000 pie d’bwa et à Extinction Rebellion, pour planter dans des espaces publics tels que la Ravine Blanche à Saint Pierre et à la Ravine de la Chaloupe sur Saint Leu.
Parmi les plantations se trouvent des pousses de flamboyants, de frangipaniers, des plants de cœurs de bœuf, des pousses de longanis, des palmistes rouges, des bananiers, des aloès et bien d’autres !
Le but de cette action est de militer contre la sur-bétonisation des espaces public et de faire en sorte que la végétalisation des villes soit une priorité.

Une marche contre l’abondance de panneaux publicitaires

Les membres d’Extinction Rebellion ont ensuite poursuivi leur mobilisation en organisant une marche dans le centre-ville de Saint-Leu. “L’objectif était de rappeler ce dont nous avons véritablement besoin et ce dont nous pouvons nous passer à l’issue de cette période de confinement qui nous a tous amené à revoir nos priorités et notre modèle de société”, explique Extinction Rebellion.
Pour ce faire, les militants ont ciblé sept panneaux publicitaires qu’ils ont tapissé de slogans, le but étant de lutter contre le modèle de consommation qu’imposerait ces panneaux publicitaires.
“Ils occupent des espaces où pourraient se tenir des arbres apportant fruits et fraîcheur aux habitants dans un centre ville déjà trop bétonné et invivable en été”, argumentent les militants. “Nous réclamons toujours le retrait immédiat de toute la publicité présente dans les centres villes qui représente une pollution visuelle, un gaspillage énergétique, pousse à la surconsommation et au surendettement d’une partie de la population.”

“Si nous souhaitons assurer un avenir durable aux générations futures […] il est indispensable de revoir de fond en comble notre modèle de société”

Joignant la parole aux actes, Extinction Rebellion appelle également à végétaliser tous les coeurs de villes afin de “permettre une réappropriation des espaces publics par leurs habitants avec la création de jardins partagés qui permettraient de participer au développement de l’autonomie alimentaire de l’île.” L’association appelle également à privilégier les circuits courts en consommant local.
Par le biais de cette journée de mobilisation, l’organisation tient finalement à renouveler son message fondateur basé sur la lutte contre le réchauffement climatique : “Si nous souhaitons assurer un avenir durable aux générations futures et donc à nos enfants, il est indispensable de revoir de fond en comble notre modèle de société, de changer notre rapport à l’alimentation, au déplacement, au tourisme, à l’énergie et à la consommation de masse”, concluent les militants.