8,8 milliards d’humains en 2100, 2 milliards de moins qu’estimé par l’ONU

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Dès la moitié du siècle, la population mondiale va décliner pour atteindre 8,8 milliards en 2100, à en croire une étude publiée ce mercredi dans The Lancet. C’est 2 milliards de moins que les projections de l’ONU !

Les chercheurs prédisent un pic dès 2064, amenant la population mondiale à 9,7 milliards de personnes, avant un déclin en 2100. On compterait alors cette année là 8,8 milliards d’humains.

Population en déclin dû à l’accès à la contraception

Plusieurs causes expliquent le déclin de la population d’après l’étude. Les femmes sont plus éduquées et ont d’avantage accès à la contraception, ce qui faire passer le taux de fécondité à 1,66 enfant par femme en 2100 contre 2,37 aujourd’hui. Une chute de la fécondité beaucoup plus rapide que ce que prévoit l’ONU.

Les chercheurs de l’étude estiment que pour palier à cette chute de la démographie, il faudrait mettre en place des politiques aidant les femmes à travailler, tout en ayant le nombre d’enfants qu’elles souhaitent.

Les personnes âgées de plus de 80 ans plus nombreuses

À l’horizon 2100, les plus de 80 ans seraient six fois plus nombreux (141 à 866 millions). Dans ce contexte, le directeur de l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) à Seattle annonce qu’il faudrait d’ores et déjà “réévaluer la structure actuelle des systèmes d’aides sociales et des services de santé.”