Explosion des cas de coronavirus à la Réunion: le syndicat Cgtr Educ monte au créneau

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button
Le syndicat Cgtr Educ ne manque pas de réagir par rapport à la découverte de premier cluster à La Réunion. Dans un communiqué, il rappelle que “32 nouveaux cas de coronavirus ont été identifiés ces dernières 24 h “. “C’est pour le moins préoccupant !”

“Est il raisonnable , face au risque réel et immédiat de propagation de la covid 19 , d’alléger le protocole sanitaire en permettant à tous les entrants et ou rentrants de métropole de se rendre immédiatement dans leur établissement scolaire?”, se demande le syndicat. “Ne faudrait il pas au contraire faire respecter une septaine avec OBLIGATION de test à J+ 7 comme cela est indiqué d’ailleurs pour les professeurs et élèves en provenance de la zone océan indien ?

“La question est posée ! Et selon nous , la prudence dans un tel contexte s’impose ! Aussi , nous demandons à l’autorité académique de renforcer la sécurité sanitaire pour éviter autant que  faire se peut une reprise incontrôlée de l’épidémie , que nos établissements ne soient et ne constituent pas  pas un vecteur important de celle ci ! ”

“Nous sommes inquiets , de trop nombreuses classes surchargées ne permettront pas de garantir en effet la distanciation sociale et nous savons bien que le port permanent du masque , de façon correcte et protectrice , pour les élèves de plus de 11 ans  est une douce illusion , sauf à vouloir se convaincre du contraire . Quid de la possibilité d’un dédoublement de classe dans le cas d’espèce !
De même , on ne prend pas de risques inutiles , le travail en distanciel la où il est possible   en particulier pour les personnes  fragiles doit toujours être possible

Si nous comprenons bien qu’il nous fera vivre ave   ce virus , est il opportun pour autant de rebaisser la garde ? Nous ne le pensons pas !

Pourquoi ne pas générer par ailleurs des testings aléatoires au sein des structures scolaires ?
Aussi , nous attendons des mesures davantage en adéquation avec les risques réels d’une sensible reprise de circulation de la covid 19 sur notre territoire