Emmanuel Séraphin et Huguette Bello visitent le port de plaisance de St Gilles les bains

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Vendredi 11 septembre, M. Emmanuel Séraphin, Président du TCO, Mme Huguette Bello, Maire de la commune de Saint-Paul, vice-présidente du TCO et M. Guylain Moutama-Chédiapin, conseiller communautaire du TCO, Adjoint Délégué à la mer, ont visité le port de plaisance de Saint-Gilles Bains.

L’occasion pour les élus de faire le point sur les travaux effectués par la Régie des Ports de Plaisance du TCO depuis septembre 2019, et aussi d’échanger avec des amodiataires.

Le TCO regrette que les amodiataires soient pris en otages par la CCIR, alors que le contentieux ne les concerne pas directement, et ce dans un contexte de crise sanitaire et économique sans précédent. Avec la perte de sa qualité de concessionnaire, la CCIR ne peut plus percevoir de loyers de la part des amodiataires.

Le TCO assure ses missions en dépit d’un contexte difficile

Depuis le 1er septembre 2019, le TCO et sa régie ont procédé à diverses interventions et réparations sur le port de plaisance de St Gilles, comme le remplacement de manilles d’amarrage, le remplacement de nombreuses lattes sur les pontons, la remise aux normes de l’éclairage et de l’électricité des box pêcheurs, la remise à neuf des parkings et des éclairages solaires, la construction de rampes pour les PMR, la sécurisation d’escaliers, la remise en état des locaux techniques, la réorganisation de la gestion des déchets (suppression des compacteurs solaires, affectation de personnels dédiés à la propreté des zones poubelles), le renforcement des fréquences de nettoyage des sanitaires publics, même les weekends et mise en place d’équipements complémentaires (poubelles, miroirs, signalétique sur les quais,…)

Beaucoup de travaux restent cependant encore à faire, compte tenu de l’état déplorable dans lequel le TCO a récupéré le port de plaisance. La communauté d’agglomération a lancé des audits techniques qui ont d’ores et déjà permis de signaler et de faire réparer des désordres menaçant gravement la sécurité des usagers. Le TCO assure ses missions en dépit d’un contexte très difficile.

Les prochaines interventions devraient concerner la remise en état imminente de la passerelle Eglise, le réaménagement des espaces publics devant le Grand Bleu, la mise en place de gardes corps, la réparation du grillage et du portail de la base nautique, la construction de locaux poubelles réfrigérés et de locaux techniques pour l’aire de carénage, …