Conservatoire à rayonnement régional : des parents toujours mécontents !

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Nous vous en parlions déjà dans un article paru sur notre site freedom.fr dimanche dernier : l’inquiétude des parents et même celle des professeurs du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de la Réunion à la veille des examens. Des parents dénonçant notamment des « conditions déplorables » dans lesquelles leurs enfants allaient subir les épreuves dans le cadre de leurs examens.

Malgré leur appel lancé aux responsables de la structure dont la Région, les examens ont débuté lundi dernier et doivent se dérouler sur deux semaines. Les parents avaient notamment dénoncé la présence des jurys venant de métropole « qui n’ont aucunement respecté la septaine » exposant ainsi, selon eux, les élèves à un risque probable de contamination à la Covid.

Les parents reviennent aujourd’hui à la charge pour déplorer ce début d’examen. « Lundi, à notre arrivée au Conservatoire nous avons appris que suite à une consigne du directeur, nous ne serions pas autorisés à rentrer dans l’auditorium comme cela s’est toujours fait alors qu’il y a de la place à l’intérieur. Même les profs n’étaient pas au courant de cette mesure et l’ont appris le jour même ».

Les élèves pour leur part ont découvert que les traditionnelles et précieuses mentions « Assez Bien », « Bien » ou « Très Bien » avaient disparu dans le système de notation. « Soit tu as ton UV, soit tu l’as pas. Sans plus ».

Les parents qui ont dû discuter avec les professeurs expliquent qu’une telle décision devait faire l’objet d’une inscription dans ce que l’on appelle « le règlement aux études ». Cela n’a pas été le cas. Un oubli de la part du directeur Thierry Boyer ?

Autre problème soulevé par les parents et dont nous en faisions état déjà, dimanche dernier : la présence des jurys internes pour certaines sections mais pas pour d’autres. « Deux poids, deux mesures », déplorent les parents qui parlent encore de « discrimination entre les élèves ».

Enfin, les parents tout comme de nombreux professeurs auraient souhaité de la part de la totalité des membres du jury « un peu plus de souplesse » concernant la notation des élèves en raison du contexte spécial dû à la crise sanitaire « qui a chamboulé le fonctionnement du CRR et la formation des élèves ».

Pour la petite histoire, notons qu’après la publication de notre article de dimanche dernier, la direction a sorti une note signée de son adjointe invitant les professeurs du CRR « à mettre correctement leur masque ». Remarque de l’un d’eux : « le premier à ne pas respecter cette consigne, c’est le directeur lui même ! ».

Certains parents « bien informés », paraît-il, nous a conseillé de nous renseigner sur le propriétaire de la maison louée par le directeur du CRR à la Grande-Montée à Sainte-Marie. « Il y aurait, dit-on, conflit d’intérêt avec un des DGA d’une collectivité ». Nous n’avons pas encore eu le temps de vérifier. Cela dit, rien à voir avec « les conditions déplorables » des examens au CRR !

Y.M.

(montrougeyves@gmail.com)