Karine Nabénesa, déléguée régionale du Parti politique de Jean-Yves Le Drian

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Une nouvelle casquette pour la conseillère régionale et DGA à la CINOR : Karine Nabénesa, opposante très active de Didier Robert à la Région, est depuis peu déléguée régionale de « Territoires de Progrès », nouveau Parti politique crée par le ministre Jean-Yves Le Drian. Un Parti qui compte dans ses rangs quelques personnalités politiques de poids : des anciens socialistes comme Emmanuelle Wargon, Olivier Dussopt, Florence Parly, Elizabeth Borne, Jean-Baptiste Djebbari, Clément Beaune, des ministres membres de l’actuel gouvernement, tout comme son fondateur.

« Terroires de Progrès » compte également de nombreux parlementaires et d’autres élus. C’est un Parti de gauche. La Réunion est la première région ultramarine à rejoindre « Terrioires de Progrès ». Son délégué général est Gilles Savary.

Karine Nabénesa : « c’est une très grande joie pour moi” 

Aux côtés de Karine Nabénesa, qui devient la déléguée régionale de « Territoires et Progrès », on retrouve trois autres élues de la Réunion, à savoir Firoze Gador (ex PCR, élue de l’opposition à la mairie du Port), Marie-Lyne Soubadou (binôme de Rémi Lagourgue au Département où elle est vice-présidente, et adjointe au maire de Sainte-Marie) et Karel Magamootoo Sztrakoniczky, colistière de Nassimah Dindar aux dernières municipales à Saint-Denis et qui, à l’instar de son mentor, a rejoint la majorité dionysienne menée par Ericka Bareigts dont elle est l’adjointe de secteur.

C’est un parti politique crée par des socialistes qui ont rejoint Emmanuel Macron en dès 2017. « Territoires et Progrès » se positionne comme étant l’aile gauche du gouvernement ou encore comme un parti social démocrate.

Nous avons joint Karine Nabénesa suite à cette annonce. Voici sa réaction : «c’est avec une grande joie que j’apprends et accueille l’annonce de ma nomination en tant que déléguée régionale de Territoires de Progrès. Pour le moment, c’est une représentation locale très féminine, d’élues d’horizons divers implantées dans différentes communes de l’île. Je m’attacherai à poursuivre mes rencontres pour rassembler celles et ceux qui, comme nous, sommes déterminées et engagées à unir leurs forces pour faire avancer la Réunion et améliorer le quotidien des Réunionnais ». La conseillère régionale précise qu’point presse sera prochainement organisé à ce sujet.

Y.M.

(montrougeyves@gmail.com)