Un collectif de parents dit “non” au port de masque obligatoire en milieu scolaire

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Une manifestation a eu lieu ce vendredi 20 novembre devant le collège Les Aigrettes de Saint-Gilles Les Bains. Cette manifestation a été organisé par le collectif Parents974 et  Voix Libre 974. Les “Parents 974” est une branche du collectif citoyen Voix libre 974 et une antenne locale de l’association PARENTS 2021 FRANCE”, collectif de parents (France et DOM regroupant sur facebook plus de 10000 parents) unis pour lutter contre les mesures sanitaires imposées aux enfants, et notamment le port du masque  en milieu scolaire.

“Le Collectif Voix Libre 974 – Parents 974 manifestent contre les punitions et sanctions  abusives et pour prévenir des risques de multiplication des effets secondaires en lien avec la chaleur. C’est un mouvement dans l’intérêt des élèves.  les parents sont inquiets avec cette grande chaleur qui arrive. Le masque est imposé 8h par jour, bien plus que ce que n’importe quel adulte peut le supporter”, explique-t-il dans un communiqué relatif à cette manifestation.

“Des milliers de témoignages en France et aujoudh’ui à la Réunion, grâce à notre sondage local fait à la Réunion, montrent les impacts négatifs du port du masque obligatoire pour les jeunes. Nous confirmons à travers notre sondage qu’une grande majorité des enfants expriment avoir des maux de tête fréquents, des  troubles de la concentration , de l’anxiété, de la fatigue, la sensation d’étouffer et bien sure des difficultés respiratoires”, indiquent les manifestants.

“Pour nous, il est  important de sensibiliser tout le monde sur les effets secondaires du port du masque prolongé. Il y a des pressions pour que les enfants remontent leurs masques sur leur nez… ils supportent le masque depuis le mois de mai, 8 à 10h par jour. Certains vont se cacher dans les toilettes pour respirer !”Les résultats de notre sondage reflètent donc une situation dramatique dans laquelle se trouve les enfants.  Ils  ont donc envie de  baisser le masque sous le nez. Mais alors il subissent fréquemment des pressions, des réflexions, des punitions, des menaces  d’exclusion de cours. Est -ce normal que l’on traite un enfant de la sorte?

Le collectif lance qu’ “il est grand temps de reconnaître la pénibilité du port du masque prolongé et de respecter les recommandations de l’ OMS à ce sujet en climat chaud et humide. Voilà pourquoi nous  tirons la sonnette d’alarme. Nous demandons donc la prise en compte,  de cette dernière étude, la prise en considération des nombreuses études scientifiques qui démontrent que la covid-19 n’est pas un virus qui concerne les enfants. Nous demandons la prise en compte des problématiques contextuelles de la Réunion lieés à la chaleur de l’été afin que des solutions soient trouver d’urgence aujourd’hui.”

En substance, le collectif demande

“1.Stop à l’obligation généralisée du port du masque dans le milieu scolaire, dans la France entière.
2. D’empêcher la vaccination forcée qui arrive à grands pas comme suite logique de la généralisation de l’obligation du port du masque.
3. L’arrêt immédiat dans les établissements scolaires des pressions morales, punitions et sanctions contre les élèves”