Un bout du patrimoine moulien est parti en fumée mercredi

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Cinq jours après l’incendie qui a détruit plusieurs bâtisses des années 1950, rue  Achille-René-Boineuf et  rue de la République, au centre-ville, à proximité de la mairie, une forte odeur prenait encore le nez, à des kilomètres à la ronde.  Depuis, il n’est plus possible d’accéder à la zone du sinistre. L’étendue des dégâts est bien visible même si la Ville a engagé des travaux de déblayage.