Huguette Bello et la NRL : “la triste démonstration d’amateurisme de Didier Robert !”

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

“Une triste démonstration d’amateurisme”, c’est le titre du communiqué d’Huguette Bello qui parle du président de Région Didier Robert et de sa gestion du chantier de la NRL (Nouvelle Route du Littoral). Voici son communiqué :

“La nouvelle modification du schéma départemental des carrières (SDC) vient de démystifier tout le narratif mensonger du Président de Région sur le dossier de la NRL. En effet, ce document officiel des services de l’Etat démontre que la ressource des andains ne suffira pas à réaliser la digue restante contrairement à ce que prône la Région Réunion.

La nouvelle modification du schéma départemental des carrières balaye la solution des andains et précise : “Après presque quatre ans d’exploitation de ces cordons rocheux, les andains les plus facilement accessibles et les plus “rentables” ont d’ores et déjà été exploité”.

Face à une situation inextricable, un véritable nœud gordien pour le Président de Région, le schéma départemental des carrières (SDC) propose de réintégrer la carrière de Bois-Blanc. Aux yeux de l’Etat, cette solution refait surface en dépit des différents revers judiciaires allant de la Cour d’Appel de Bordeaux jusqu’au Conseil d’Etat. Ainsi, le Président de Région repart de zéro, il réalise une triste démonstration d’amateurisme.

La vérité est qu’aujourd’hui Didier Robert ne sait pas comment terminer le chantier. Pire, il n’a aucune visibilité quant à la date de livraison de la route. Ce manque total d’anticipation traduit un échec cuisant du Président de Région dans sa maîtrise d’ouvrage. À chaque nouvel épisode de cette “route qui ne mène nulle part”, les réunionnais et les générations à venir sont de plus en plus endettés.

Selon la maxime “gouverner, c’est prévoir”, Didier Robert incapable de gouverner n’a pas anticipé les besoins du chantier, par conséquent, comme il ne gouverne plus, il subit et entraîne La Réunion avec lui.

Le scénario d’une catastrophe annoncée se confirme et révèle un manque flagrant d’anticipation.

Cela nous attriste car personne ne peut se réjouir d’une telle situation. La recherche d’une solution réaliste et acceptable pour terminer la route est plus que jamais d’actualité”.