Le Festival Hip Hop Évolution sera tout numérique cette année

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Du dimanche 7 au dimanche 14 mars, à partir de 20h30, l’association Hip Hop Évolution déclinera son festival annuel au numérique, sur sa page Facebook et sur Kwezi TV. L’occasion de revenir sur dix années de création artistique à Mayotte et de diffuser des productions inédites.

Si l’épidémie de Covid a fermé les salles, les écrans restent allumés. Les équipes de l’association Hip Hop Évolution s’adaptent donc aux mesures sanitaires en proposant l’édition 2021 de leur fameux festival dans une version 100% numérique. Effectivement, pendant sept jours, ce sont les créations et événements passés de Hip Hop Évolution qui seront à l’honneur et à l’écran, sur leur page Facebook et sur Kwezi TV, tous les soirs à partir de 20h30. Certains des fameux « Battle of the year », compétitions qui viennent achever les traditionnels 10 jours de festival, seront notamment retransmises, comme des créations, spectacles et performances passés de l’association.

Mais cette semaine sera aussi l’occasion de montrer les coulisses de ces créations. En effet, des reportages sur les préparations des spectacles préparés cette année seront diffusés, que les performers soient professionnels ou amateurs. Mais ce n’est pas tout. Deux documentaires exceptionnels seront proposés aux téléspectateurs. Le premier, « Mayotte Hip Hop (R)évolution » de Nadja Harek, ouvrira cette édition 2021, le 7 mars. Le second de la même réalisatrice sera diffusé le 8 mars, journée de la femme, qui a toujours fait partie intégrante du festival depuis sa création. Intitulé « BGIRLS », il mettra à l’honneur les breakeuses françaises, en peignant un portrait de quatre d’entre elles, de quatre générations différentes ! L’une d’entre elles, Karima, est une habituée de Mayotte. Cela fait effectivement quatre ans qu’elle vient sur l’île au lagon pour participer au côté de l’équipe de Hip Hop Evolution à la transmission du mouvement hip hop ainsi qu’au développement de la pratique féminine.

Un festival devenu international au fil des ans

L’objectif ? « Montrer aux filles que c’est possible de faire carrière dans le milieu », déclare Sophie Huvet, directrice de l’association Hip Hop Évolution. Pour ce 8 mars, une autre production mettra en scène une création en cours, Haroussi de Massondi SAID ALI, composée de 5 filles et 5 garçons. Un best-of des apparitions des Mahorais.es lors des précédentes éditions nationales des Battle of the year sera aussi de la partie. Habituellement, le festival durait 10 jours et faisait vivre l’entièreté de l’île de Mayotte, les ateliers et performances se déroulant aux quatre coins du 101ème département français. Des centaines d’artistes, pros ou amateurs, se produisaient lors de cette grande fête du hip-hop, et des performers chiliens ou thaïlandais sont déjà venus à Mayotte, faisant du festival un événement international. « L’objectif est de montrer que le hip-hop possède une palette beaucoup plus large que ce que l’on veut bien croire », continue Sophie Huvet. Ainsi, des initiations, stages et autres masterclasses permettaient aux néophytes de s’intéresser aux différentes disciplines de cette culture. L’un des avantages de cette édition 2021 100% numérique sera d’ailleurs de capter le regard des « plus jeunes, qui n’ont pas vu tout le travail que l’on a déjà effectué », conclut la directrice de Hip Hop Évolution.
La programmation exacte de cette semaine sur Kwezi TV sera à retrouver dans l’édition du France Mayotte matin du lundi 1 mars 2021.

Axel Nodinot
Article paru dans France Mayotte matin du Vendredi 26 février 2021

L’article Le Festival Hip Hop Évolution sera tout numérique cette année est apparu en premier sur L’info KWEZI.