Enfance & Libertés lance un nouvel appel à la mobilisation nationale

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Enfance & Libertés, ce mouvement issu du rassemblement des collectifs de parents situés dans toute la France, et organisé localement, départementalement, régionalement et nationalement autour d’établissements et de communautés éducatives, lance  un nouvel appel à la mobilisation nationale.

Une fois de plus, il souhaite faire entendre leurs voix de nouveau, en invitant tous les parents, leurs enfants, le personnel médical et éducatif ainsi que tous les citoyens soucieux de préserver la jeunesse à rejoindre les nombreuses villes de France lors d’une mobilisation nationale le 13 Mars 2021, avec l’intime conviction que ce rendez-vous puisse être décisif et salutaire dans la gestion de la crise.

Cet appel à rassemblement se tiendra, explique Enfance & Libertés, “Après une année presque complète où les enfants subissent une scolarité altérée par la gestion de la crise sanitaire, allant de la fermeture des écoles jusqu’aux protocoles sanitaires lourds et contraignants aussi bien pour les enfants, les parents et l’ensemble du personnel éducatif,

Après plusieurs mois désormais où le port du masque est imposé quotidiennement aux enfants, en dépit de tous les impacts néfastes qu’Enfance & Libertés recense et relaie activement depuis sa création,

Après l’interpellation récurrente de toutes les strates de l’administration, aux compétences éducatives ou médicales adéquates, sans qu’il n’y ait de prises en compte réelles ni de réponses appropriées aux questions soulevées,

Après l’aggravation des symptômes logiquement imputables aux masques et aux conditions d’application du protocole sanitaire, s’accentuant considérablement avec le temps, Après les signalements récurrents, semaines après semaines, de professionnels compétents, quant aux effets qu’ils constatent sur les jeunes populations, et à la dégradation de leur santé physique ou morale,

Après les témoignages de nombreux parents qui affluent encore aujourd’hui, déconcertés, démunis et privés de leur autorité parentale afin de préserver leurs enfants, jusque dans des situations parfois complexes et inquiétantes,

Après les éléments toujours plus rassurants sur la dangerosité réelle que les enfants représententdans la transmission de l’épidémie, et toujours plus inquiétants sur les risques liés à leur condition d’accueil, dans un climat décrit comme délétère, anxiogène et oppressant.