Eustase Janky : « C’est un petit groupe de personnes qui cherche à déstabiliser l’établissement pour des raisons personnelles »

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Dans une lettre ouverte adressée à la communauté universitaire, un groupe d’enseignants-chercheurs invite à la rébellion contre la présidence de l’université, ce mardi. Pression contre le personnel, déni démocratique fonctionnement, gouvernance autocratique voire tyrannique, les accusations contre le président de l’université sont lourdes. Eustase Janky, qui entame sa dernière année de mandature, sort de sa réserve et se défend. Il évoque des tentatives de déstabilisation pour des motifs personnels.