45 millions pour 10 projets de rénovations, constructions ou extensions de bâtiments scolaires à Mayotte co-financés par le MOM

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Autrefois, il y avait le SMIAM qui avait la charge de la rénovation, des constructions scolaires et d’équipements sportifs pour les communes. Mais l’établissement public a été dissout depuis plus de 6 ans et la charge est revenue aux collectivités, via un faisceau de subventions distribuées par l’État.

 

Or, en application du plan gouvernemental pour Mayotte de 2018, qui a relevé des besoins importants en matière scolaire, le ministère des Outre-mer finance des projets de rénovations, constructions ou extensions de bâtiments scolaires dans des communes mahoraises pour un montant total de 52,2 M€ en 2021.

Dans ce cadre, le ministère des Outre-mer annonce la mobilisation du fonds exceptionnel d’investissement à hauteur de 19,9 M€ pour le co-financement de 10 projets.

Ces projets, dans les villes suivantes, ont été sélectionnés par le préfet et le recteur de Mayotte: Ouangani, Koungou, Sada, Dembéni, Tsingoni, Dzaoudzi-Labattoir, Acoua, Mamoudzou, Bandrélé et Chirongui. La part revenant aux communes s’élève à 16 % (8,5M€) et celle de l’Etat à 84 % (soit près de 45 millions d’euros).

 

-A Acoua, sécurisation des écoles dans le groupe scolaire « Acoua 3 » pour un montant de 1 082 791 €.

-A Bandrélé, construction de 8 salles à l’école maternelle à hauteur de 1 462 930 €.

-A Chirongui, rénovation des 6 salles, construction de 6 salles neuves et d’un réfectoire à l’école maternelle de la commune pour 2 800 466 €.

-A Koungou, création de 12 salles de classe et d’un réfectoire à l’école maternelle à Kangani dans la commune de Koungou pour 626 970 €.

-A Dembeni, des deux projets scolaires suivants seront menés :

Reconfiguration de l’école élémentaire à Hajangua : rénovation de 4 salles, construction de 18 salles et d’un réfectoire pour un montant de 4 179 800 €

Construction de 19 salles de classes et d’un réfectoire à Iloni pour un montant de 1 922 708 €.

 

-A Dzaoudzi, reconstruction de l’école Labattoir 1 la Ferme à hauteur de 83,5% du coût total hors taxes, soit 1 253 940 €.

-A Mamoudzou, construction de 24 salles de classe et d’un réfectoire du groupe scolaire Hamaha sur la commune de Mamoudzou pour 2 089 900 Ê.

  • A Ouangani, rénovation de 2 salles, création de 12 salles et d’un réfectoire à l’école élémentaire de Ouangani 1 dans la commune pour 1 337 536 €.

-A Sada rénovation de 6 salles, création de 15 salles et d’un réfectoire à l’école élémentaire Sada 3 Mtsangamtiti pour 2 340 688 €.

-A Tsingoni, financement du projet scolaire portant sur la création de 32 salles et d’un réfectoire à l’école élémentaire de Combani 1 soit 835 960 €.

 

La nouvelle est bonne car les besoins restent immenses…

 

Photo d’archive